La France compte de nombreuses villes propices au développement de ses startups, comme l'a remarqué la banque d'affaires tech GP Bullhound, citant notamment les divers incubateurs dont elle dispose un peu partout en France

Ainsi, que ce soit Lyon, Nantes, Bordeaux, Paris ou encore Toulouse, toutes ces villes abritent des fleurons de la French Tech. A Lyon, on retrouve par exemple la startup tech iExec, qui est passée par une ICO pour lever des fonds, tandis qu'à Nantes, se situe Akeneo qui propose une alternative à Excel.

Mais selon les données de CBInsights visualisées par Statista pour Business Insider France, Paris demeure l'épicentre de la French Tech, après avoir enregistré 342 transactions entre des startups françaises et des entreprises privées sur l'ensemble de l'année 2017, suivie de Lyon et ses 26 transactions, puis de Bordeaux où ont lieu 17 transactions. 

Statista

Dans la capitale, on peut notamment rappeler les 35 millions d'euros levés par Doctolib fin novembre 2017 ou encore Data4, qui a levé 250 millions d'euros en mai 2017 pour accélérer le développement de son réseau de datacenters.

Pas étonnant donc que l'Ile-de-France compte le plus de startups lauréates du Technology Fast-50 du cabinet Deloitte avec 22 entreprises dans le top-50.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : GRAPHIQUE DU JOUR: Netflix, Hulu et Amazon Prime proposent des tarifs similaires — mais leurs abonnés ont des habitudes différentes

VIDEO: Cette maison a été construite par une imprimante 3D en seulement 24 heures