Le groupe Bolloré chute en Bourse après sa mise en examen pour des soupçons de corruption en Afrique

REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

Le groupe Bolloré évolue dans le rouge en Bourse, ce jeudi, alors que la holding du milliardaire Vincent Bolloré a été mise en examen mercredi, dans l'enquête sur des soupçons de corruption dans le cadre de l'obtention de concessions portuaires en Afrique de l'Ouest.

"La holding Bolloré SA, qui n’est en rien concernée par les faits objets de l’investigation, a décidé d'exercer un recours afin d'être mise hors de cause", a précisé le groupe dans un communiqué.

Les juges d'instructions du pôle financier du tribunal de Paris soupçonnent la société d'avoir utilisé les activités de conseil politique de sa filiale Havas pour obtenir la gestion des ports de Lomé, au Togo, et de Conakry, en Guinée, rappelle le journal Le Monde.

La holding, spécialisée dans le transport, la logistique, la communication et les solutions de stockage d'électricité, conteste de son côté des irrégularités en Afrique, où elle gère 16 terminaux portuaires.

Son patron, Vincent Bolloré, et son directeur général, Gilles Alix, ont déjà été mis en examen pour les mêmes raisons fin avril.

A midi, jeudi 13 décembre, le titre Bolloré reculait encore de 0,66% à la Bourse de Paris, après avoir chuté jusqu'à plus de 4% dans la matinée.

Cours de l'action Bolloré à la Bourse de Paris, à 12h jeudi 13 décembre 2018. Investing

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Vincent Bolloré: Retour sur la vie, la carrière et les controverses d'un entrepreneur milliardaire aujourd'hui soupçonné de corruption en Afrique

VIDEO: Voici ce que boire des boissons gazeuses light fait à votre corps et à votre cerveau