Le groupe français PSA rachète Opel et devient le 2e constructeur automobile en Europe

Carlos Tavares, président du directoire du groupe PSA Peugeot Citroen, à Paris, le 23 février 2017. REUTERS/Gonzalo Fuentes

Le constructeur automobile français PSA rachète Opel/Vauxhall, la filiale européenne de General Motors, pour 1,3 milliard d'euros, a annoncé le groupe dans un communiqué ce lundi matin. 

PSA s'associe aussi à BNP Paribas pour reprendre les activités financières de GM Financial en Europe pour 900 millions d'euros. 

L'ensemble de la transaction conclue entre General Motors et PSA s'élève ainsi à 2,2 milliards d'euros et fait du constructeur français, qui a déjà les marques Citroën et Peugeot, le deuxième constructeur automobile en Europe avec 17% de part de marché.

Carlos Tavares, président du directoire de PSA, a indiqué dans un communiqué:

"Nous comptons gérer PSA et Opel/Vauxhall en capitalisant sur leurs identités de marques respectives. (...) Nous sommes confiants dans l’accélération significative du redressement d'Opel/Vauxhall avec notre soutien, tout en respectant les engagements pris par GM envers les salariés d'Opel/Vauxhall."

Opel/Vauxhall a réalisé un chiffre d'affaires de 17,7 milliards d'euros en 2016.

Le groupe PSA affirme que la transaction lui permettra de "de réaliser d'importantes économies d'échelle et de dégager des synergies dans les domaines des achats, de la production et de la R&D."

Ces synergies devraient atteindre 1,7 milliard d'euros par an d'ici 2026, selon PSA, qui fixe la marge opérationnelle courante d'Opel/Vauxhall à 2 % d'ici 2020 et 6 % d'ici 2026.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 26 villes françaises où l’emploi est encore porté par l’industrie

VIDEO: Voici l'Alpine Soccer — cette variante du football se joue dans les pentes les plus raides d'Autriche