Gucci veut utiliser l'intelligence artificielle pour développer sa croissance

Un sac Gucci porté pendant la Fashion week de Paris, en septembre 2018. Marie-Paola Bertrand-Hillion/ABACAPRESS.COM 

Des nouveaux outils technologiques pour booster les ventes. C'est la stratégie mise en place par Gucci depuis quelques mois, et détaillée par le directeur digital de sa maison-mère, Kering, auprès de Bloomberg. Que ce soit dans les magasins, auprès de ses vendeurs, sur le web ou sur smartphone, la marque au double G sera en première file pour appliquer ces solutions digitales destinée à dynamiser sa croissance. Gucci pourrait ainsi améliorer ses ventes de 20%.

L'intelligence artificielle sera utilisée pour dispatcher les stocks aux magasins. Selon le responsable digital Grégory Boutté, Gucci l'adoptera en premier pour décider où envoyer les produits, à commencer par ses sacs à main, en Europe, le mois prochain. Dans les magasins, les vendeurs seront quant à eux équipés de nouveaux logiciels qui leur permettront d'observer les achats antérieurs des clients et les informations sur les couleurs et tailles disponibles. Les acheteurs dépenseraient ainsi entre 15 et 20% de plus avec cet outil.

Mieux contrôler ses ventes en ligne 

Dans la relation client, Gucci veut combiner services digitaux et humains. A Florence, un centre d'appels rassemble ainsi 150 assistants dûment formés et cinq autres lieux de ce type ouvriront en 2020, selon Forbes. Les acheteurs peuvent ainsi discuter par téléphone, par mail, en chat live ou accéder à des informations personnalisées via l'application sur leur smartphone.

Autre stratégie de Kering pour accroître la rentabilité : mieux contrôler ses ventes en ligne en limitant sa présence sur des sites tiers. Ainsi, Reuters précise que le groupe va s’appuyer sur ses propres ressources pour développer et opérer les sites de ses marques, comme Balenciaga ou Saint Laurent en mettant fin à sa coentreprise avec Yoox-Net-a-Porter.  "Nous voulons que nos marques sentent qu'elles possèdent leur commerce en ligne de la même façon qu'elles possèdent un magasin", précise le directeur digital du groupe.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: Voici à quoi ressemblaient les fruits et légumes avant qu'on les domestique