'Harry Potter : Wizards Unite' : comment Ninantic s'est servi de 'Pokémon Go' pour créer son nouveau jeu mobile

'Harry Potter : Wizards Unite' : comment Ninantic s'est servi de 'Pokémon Go' pour créer son nouveau jeu mobile

Le DG de Niantic, John Hanke (à gauche), avec la comédienne Tiffany Haddish lors du lancement de "Harry Potter : Wizards Unite". Joe Scarnici/Getty Images

Lors de la sortie de "Pokémon Go" en 2016, les choses ne se sont pas vraiment bien passées dans un premier temps. Les serveurs ont planté à cause du poids écrasant des trop nombreux futurs entraîneurs Pokémon qui se sont tous inscrits au jeu en même temps. Et le développeur Niantic a dû se démener pour suivre la cadence. Cette fois-ci, avec le nouveau jeu sur mobile "Harry Potter : Wizards Unité", co-développé par Niantic et WB Games, les choses semblent se dérouler un peu mieux - ce qui reflète peut-être la maturité engrangée par Niantic dans les années qui ont suivi la sortie de "Pokémon Go", d'autant que la valeur du studio de développement a été évaluée à 3,9 milliards de dollars (3,44 milliards d'euros) lors d'une récente campagne de financement.

Au moment où l'on écrit ces lignes, le jeu est disponible en téléchargement depuis quelques heures aux Etats-Unis et en Angleterre - et à part quelques bugs errants ici et là, tout semble se dérouler sans accroc. Pour le moment, aucune date de sortie n'a été communiquée mais la France mais le jeu pourrait être rapidement disponible. John Hanke, le DG de Niantic, a déclaré en début de semaine lors d'une avant-première du jeu qu'il n'y a pas eu d'incident et que c'est un signe des choses à venir : son équipe a beaucoup appris de ses expériences avec "Pokémon Go" et Niantic a bien l'intention de mettre toutes ces leçons à profit pour "Harry Potter : Wizards Unite".

"Tout ce qui fonctionne dans 'Pokémon Go', nous cherchons à l'améliorer dans le jeu 'Harry Potter' tout en y ajoutant de nouvelles choses", a souligné John Hanke. 

A lire aussi — Les créateurs de 'Pokémon Go' dévoilent 'Harry Potter : Wizards Unite', voici tout ce qu'on sait déjà sur ce nouveau jeu mobile

Améliorer ce qui fonctionne

Cela va du jeu en lui-même à la façon dont Niantic et WB Games l'ont développé pour qu'il soit prêt à être diffusé à grande échelle. "Tout, que ce soit la manière dont nous nous préparons à lancer le jeu, la façon dont nous testons l'infrastructure ou les éléments que nous avons ajoutés à 'Pokémon Go' au cours des deux dernières années et demie pour améliorer l'expérience des joueurs et répondre aux besoins qui nous semblaient nécessaires, a été reconsidéré pour ce nouveau jeu", a précisé John Hanke.

Ainsi, par exemple, des fonctionnalités sociales multijoueurs n'ont été ajoutées à "Pokémon Go" que l'an dernier, après avoir commencé à ajouter les échanges et les combats de Pokémon. Cependant, "Harry Potter : Wizards Unite" vous permettra d'ajouter des amis dès la sortie de l'application - bien que, dans les premiers jours du jeu, les avantages que procurera cette option ne sont pas clairs. 

Autre nouveauté, "Wizards Unite" dispose d'une vraie histoire : les joueurs sont présentés comme des enquêteurs de la Grande Calamité, où des artefacts magiques, des créatures et des personnages ont été dispersés dans l'espace et le temps. C'est une différence très marquée et assumée avec "Pokémon Go". Ce dernier donnait peu de directions aux joueurs au-delà du célèbre slogan : "Attrapez-les tous", a indiqué John Hanke.

"Nous avons remarqué que cela suffisait à faire le bonheur de nombreux joueurs, mais très certainement d'autres désiraient plus de structure, de fond, pour comprendre ce qu'il fallait faire ensuite et pour réellement pouvoir mesurer leur progression dans le jeu. Alors nous en avons mis beaucoup plus dans 'Harry Potter'", a insisté John Hanke.

"Harry Potter : Wizards Unite" ressemble visuellement à "Pokémon Go", mais il bénéficie de nombreuses mises à jour et de réglages qui lui apportent un gameplay différent. Matt Weinberger/Business Insider

Sur le plan technologique aussi, "Harry Potter : Wizards Unite" profite du travail effectué sur "Pokémon Go". L'ajout du combat en face-à-face de Pokémon a obligé Niantic à revoir complètement son code multijoueur pour permettre des temps de chargement plus rapides.

Ces améliorations ont été directement ajoutées dans "Wizards Unite", a expliqué John Hanke, et permettent de bénéficier d'une expérience plus rapide dans les Wizarding Challenges. Un mode de jeu dans lequel les joueurs font équipe pour combattre les sorciers des ténèbres et les bêtes magiques.

"Vous pouvez jeter des sorts et utiliser des potions qui aident les autres membres de votre groupe. Vous pouvez vous séparer et affronter différents adversaires en même temps", poursuit John Hanke. "Il y a beaucoup plus de nuances qui sont apportées dans le multijoueur et elles sont facilitées par ce changement de technologie."

Regarder le tableau dans son ensemble

De même, "Harry Potter : Wizards Unite" doit beaucoup à "Pokémon Go" en termes de fonctionnalités de réalité augmentée, qui utilise l'appareil photo de votre téléphone pour superposer les graphismes du jeu sur le monde réel.

John Hanke a déclaré que dans le cadre de sa plateforme Real World Platform, un ensemble d'outils permettant aux clients de Niantic de construire leurs propres jeux, Niantic a unifié sa technologie AR en un seul kit de développement, utilisant "Pokémon Go" comme base. Au fur et à mesure que le kit de développement de la AR sera amélioré, la réalité augmentée dans les deux jeux s'améliorera elle aussi, a-t-il dit.

John Hanke a aussi expliqué que la construction de "Harry Potter : Wizards Unite" était très différente du processus de fabrication de "Pokémon Go". Alors que Niantic a construit (et continue de construire) tout dans "Pokémon Go" à partir de zéro, "Wizards Unite" a bénéficié de la collaboration avec WB Games, détaille John Hanke. Cette fois-ci, "les animations, l'art, l'[interface utilisateur], beaucoup de cela vient de leur équipe. Et nous construisons plus de serveurs et de plateformes".

"Harry Potter : Wizards Unite" est un grand pari sur la réalité augmentée. Cette dernière superpose l'imagerie numérique au monde réel. Matt Weinberger/Business Insider

C'est cette vision qu'il entrevoit pour l'avenir de Niantic, a déclaré John Hanke. Le but ultime de Niantic est de fournir l'outillage et les plateformes pour aider le reste de l'industrie à construire ses propres jeux de réalité augmentée multijoueurs basés sur la géolocalisation. La Real World Platform n'a pas encore été largement diffusée auprès des clients. Mais la collaboration avec WB Games est un bon exemple de la façon dont les activités de Niantic pourraient fonctionner à l'avenir. 

"Pour nous, il s'agit d'une étape sur la voie qui nous mènera à devenir une société de plateformes. Les développeurs tiers pourront prendre notre plateforme et construire indépendamment des jeux complets, notre à rôle à nous consistera simplement à leur fournir la plateforme", a détaillé John Hanke.

Et plus généralement, une grande partie de la mission de Niantic est de faire sortir les gens de leur canapé et d'explorer le monde réel, idéalement en se faisant des amis en cours de route. "Harry Potter : Wizards Unite" est la dernière représentation de cet objectif, a affirmé John Hanke, mais c'est beaucoup plus grand que n'importe lequel de ses jeux multijoueurs issus d'une méga-franchise.

"Ma position sur le sujet est que les jeux du monde réel sont un genre à part entière. Ce n'est pas un simple jeu, ce n'est pas 'Pokémon Go' et 'Harry Potter'", a dit John Hanke. "C'est toute une famille, tout un monde de jeux qui peuvent exister et notre but est de construire les outils et la technologie qui permettront aux gens d'aller jouer partout, d'explorer toutes les différentes transformations de ce que cela peut engendrer".

Version originale : Matt Weinberger/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Replongez vous dans l’univers Harry Potter cet été avec l'arrivée de quatre nouveaux livres

VIDEO: Une chercheuse spécialiste du sport déconseille l'exercice le plus répandu pour travailler ses abdos

  1. sandy

    bonjour j ,aimerais enormément jouer a harry potter wizard unite , mais n éyant pas de forteresse ni de serre ni d auberge je ne peux y jouer , j avais deja fait une demande l année derniere pour le jeu pokémon " dailleurs vous m avez dit que c etait pas possible et en quoi c est pas possible ? " que j ai abandonner car aucun truc dans ma ville de + de 3000 habitant

Laisser un commentaire