Le Dow Jones a battu un nouveau record à Wall Street — voici ce qu'il faut savoir sur le plus vieil indice boursier au monde

La Bourse de New York, aux Etats-Unis. Wikimedia Commons/Jean-Christophe Benoist

Le Dow Jones n'en finit plus de grimper. Le plus vieil indice boursier américain, mais aussi du monde, continue de gagner des points à la Bourse de New York, vendredi 21 septembre.

A l'ouverture de Wall Street, il a dépassé son record de la veille, grâce un gain de 0,3% dans les premiers échanges, lui permettant d'atteindre 26.736 points.

Depuis mardi, le Dow Jones s'affiche en progression. Ce vendredi, il profite notamment de la performance de l'action McDonald's, en hausse de 2,02% à l'ouverture après avoir annoncé une majoration de 15% de son dividende trimestriel. 

Fondé en 1896, cet indice regroupe 30 sociétés cotées à la Bourse de New York. Contrairement à d'autres indices, comme le CAC 40 à la Bourse de Paris, sa pondération n'est pas proportionnelle aux capitalisations boursières des entreprises qui le composent, mais à la valeur de leurs actions.

Bien qu'imparfait, cet indice permet d'apprécier l'évolution de l'économie sur plus de 120 ans, quand le S&P 500, qui sert souvent de référence aujourd'hui pour estimer la performance de l'économie américaine, est apparu "seulement" en 1957.

Le Dow Jones a établi un nouveau record vendredi. Il avait dépassé les 26.000 points pour la première fois en janvier 2018.

Cours de l'indice Dow Jones Industrial Average à 18h18, heure de Paris, vendredi 21 septembre 2018. Investing

L'industrie et la finance sont les deux secteurs qui ont le plus de poids au sein de l'indice.

Dans le secteur financier, on retrouve notamment les banques Goldman Sachs, JPMorgan Chase & Co et les sociétés spécialisées dans les moyens de paiement Visa et American Express. 

Parmi les groupes les plus connus de notre côté de l'Atlantique figurent Nike, Walt Disney Company, Boeing ou encore Coca-Cola.

Les entreprises des secteurs des transports et des services, déjà présentes au sein d'indices spécifiques, sont quant à elles exclues du Dow Jones.

En 1999, Intel et Microsoft sont les deux premiers groupes tech cotés sur le marché américain du Nasdaq à intégrer le Dow Jones.

Un magasin Microsoft à Los Angeles. Flickr/Fuzzy Gerdes

Des 12 entreprises originelles, plus aucune ne fait partie de l'indice, General Electric l'ayant quitté en juin 2018.

A l’origine, le Dow Jones Industrial Average ne comprenait que 12 valeurs, dont la plupart étaient des compagnies de chemin de fer. General Electric (GE), parmi les premiers membres de l'indice en 1896, y figurait de manière continue depuis 1907.

"Depuis l'économie américaine a changé: les entreprises des secteurs de la consommation, de la finance, de la santé et de la technologie sont désormais plus en vue et l'importance des entreprises du secteur industriel s'est amoindrie", a déclaré David Blitzer, le président du comité révisant la composition des indices au sein de la société S&P Dow Jones Indices, pour justifier la sortie de la valeur en juin 2018.

GE a été remplacé par l'entreprise pharmaceutique Walgreens Boots Alliance. Lors du précédent remaniement de l'indice, en 2015, Apple avait pris la place de l'opérateur de téléphonie mobile AT&T.

Aujourd'hui, c'est Apple qui représente la plus grosse capitalisation boursière de l'indice et l'action Boeing qui coûte le plus cher. 

Tim Cook, le patron d'Apple, lors d'une présentation des nouveaux produits de la marque à la pomme, à Cupertino en Californie, le 12 septembre 2018. REUTERS/Stephen Lam

Apple a été la première entreprise au monde a dépassé les 1000 milliards de dollars de capitalisation boursière le 2 août dernier. La firme à la pomme a été suivie par Amazon, qui a franchit cette barre le 4 septembre 2018. Mais contrairement à Apple, la société de Jeff Bezos ne fait pas partie du Dow Jones. Les géants de la tech Google et Facebook ne l'ont pas non plus intégré. 

L'action Boeing, qui vaut plus de 370 dollars ce vendredi à 18h45, est de loin la plus chère de l'indice.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Wall Street connaît sa plus longue période sans krach — voici 4 choses à savoir sur son indice de référence

VIDEO: Comment observer une éclipse solaire si vous n'avez pas de lunettes de protection