H&M teste la location de vêtements en Suède

H&M inaugure pour la première fois un service de location de vêtements. H&M

Alors que les magasins physiques peinent à enregistrer des ventes satisfaisantes depuis plusieurs années à mesure que la fréquentation chute, le groupe suédois H&M ne cesse de prendre des initiatives pour limiter les dégâts. Dernière mesure en date : un service de location de vêtements dans son magasin emblématique de 3 000 mètres carrés situé sur la place Sergels Torg à Stockholm, en Suède. Destiné aux membres de son programme fidélité, ce service permet aux clients de louer jusqu'à trois articles à la fois pendant une semaine pour 350 couronnes suédoises (soit 35 euros) chacun. 

"Nous étudions la location de vêtements depuis un certain temps et nous sommes très heureux d'offrir pour la première fois aux amateurs de mode la possibilité de louer de superbes pièces Conscious Exclusive, a déclaré Pascal Brun, le directeur du développement durable chez H&M. Nous sommes impatients d'évaluer ce test car nous sommes déterminés à faire évoluer la façon dont la mode est créée et consommée aujourd'hui". "H&M Conscious" est une collection plus haut-de-gamme que H&M développe depuis plusieurs années et qui se veut plus écologique. Les vêtements sont fabriqués à partir de matières plus durables, tels que le polyester, le laiton et le zinc recyclés cette saison, mais également des fibres fabriquées à partir d'ananas (Pinatex) ou de résidus d'orange (Orange Fiber), comme le précise le site Fashion Network

A lire aussi — H&M va tester la vente de produits d'autres marques dans ses magasins

Les services de location de vêtements sont de plus en plus répandus chez les grands groupes de textile désireux d'agir pour une mode circulaire et plus respectueuse de l'environnement. En plus des services d'abonnement haut de gamme déjà établis comme "Rent the Runway", une plateforme en ligne proposant de la location de vêtements et d'accessoires de créateurs aux Etats-Unis, des marques plus connues proposent elles aussi leur propre service d'abonnement, à l'instar d'Urban Outfitters, qui a lancé son offre de location de vêtements appelé Nuuly en mai dernier.

Après l'accueil de nouvelles marques dans ses magasins, H&M continue de tester des formules pour attirer de nouveaux consommateurs et ainsi augmenter son chiffre d'affaire, qui a reculé de 3,3% sur l'ensemble de l'année 2018. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Nike lance un abonnement mensuel à ses baskets

VIDEO: Voici comment la prise de poids affecte votre corps