H&M va tester la vente de produits d'autres marques dans ses magasins

Le groupe compte sur l'enrichissement de l'offre H&M pour attirer de nouveaux clients. H&M 

H&M est en mauvaise posture depuis quelques années et c'est avec une nouvelle stratégie que le géant suédois de la fast-fashion espère booster ses ventes. Le groupe (H&M, Cos, & Other Stories, Weekday etc.) a déclaré lundi que son enseigne low cost H&M allait tester la vente de marques externes dans ses magasins. Un porte-parole de H&M a expliqué dans un communiqué : "Nous pouvons confirmer que nous commencerons à proposer des marques et des produits externes sélectionnés chez H&M. Nous ajouterons une sélection de marques externes qui compléteront l'offre client de H&M. C'est un test qui se déroulera en ligne et dans des magasins sélectionnés, dans des marchés sélectionnés". Nous ne savons pas pour le moment si la France sera concernée.

Ce test a été repéré par le site d'information suédois Breakit.se par le biais d'une offre d'emploi publiée sur le site internet de H&M. "L'objectif est de compléter notre gamme avec des marques externes pour créer l'engouement et dynamiser nos ventes, un moyen que nous jugeons efficace pour stimuler notre croissance et toucher une nouvelle clientèle", pouvait-on lire. H&M semble ainsi s'inspirer du modèle du géant de la mode en ligne britannique Asos ou de l'allemand Zalando, qui ont fait de la mode multi-marques leur fonds de commerce.

H&M, considéré comme le deuxième plus grand vendeur de vêtements au monde derrière la maison-mère de Zara — le groupe espagnol Inditex — voit ses bénéfices chuter d'années en années, à cause notamment du ralentissement des ventes dans les magasins physiques.  

A lire aussi : Voici comment des magasins comme H&M, Zara et Uniqlo vous incitent à dépenser plus d’argent 

Cette stratégie n'est pas complètement nouvelle pour le groupe puisque certaines de ses enseignes les plus récentes, comme & Other Stories et Arket, commercialisent déjà quelques marques externes en plus de leurs propres produits. Il s'agit d'un changement de stratégie important et d'un pas possible vers la concurrence directe avec d'autres magasins, davantage présents en ligne. 

Contacté par Business Insider France, H&M précise qu''il n'y a pas encore de date de lancement précise ni d'information sur le fait que la France fera partie ou non des marché sélectionnés". 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Avant H&M, ces autres marques ont aussi abandonné certaines matières animales comme le cachemire

VIDEO: L'entrepreneur américain Steve Wynn a fait construire un casino en Chine pour 4 Mds$ — voici à quoi il ressemble de l'intérieur