Un officier paramilitaire portant un masque à Pékin (Chine), après qu'une alerte rouge pour pollution de l'air a été déclenchée en 2016. Reuters/Jason Lee

  • La planète va manquer de ressources, s'alarme HSBC dans une note d'analyste.
  • Le "jour du dépassement" — le moment de l'année où notre demande en ressources naturelles dépasse la quantité produite par la Terre en un an — a eu lieu le 1er août, au bout de sept mois de l'année 2018.
  • HSBC dit que les sociétés et les gouvernements ne sont pas préparés de "manière adéquate" pour les effets du changement climatique.

Une des plus grandes banques du monde dit que les ressources de la planète s'épuisent et prévient que ni les gouvernements, ni les entreprises, ne sont prêts pour le changement climatique.

Le monde a dépensé tout son budget en ressources naturelles pour l'année dès le 1er août, un groupe d'analystes à HSBC écrit dans une note qui cite les recherches du Global Footprint Network (GFN).

Cela signifie que les citoyens du monde ont utilisé toutes les ressources que produit la planète sur une année en seulement sept mois, d'après l'analyse du GFN.

"A notre avis, ces résultats et manifestations montrent que de nombreux gouvernements et entreprises ne sont pas préparés de manière adéquate aux conséquences climatiques et n'utilisent pas les ressources naturelles de manière efficace", écrivent les analystes d'HSBC dans leur note.

De nombreuses banques et nombreux gestionnaires d'actifs ont commencé à prendre en compte les risques climatiques dans leurs décisions — un mouvement encouragé en partie par Michael Bloomberg, l'ancien maire de New York. Mais c'est beaucoup moins courant de voir des banques multinationales tirer la sonnette d'alarme sur le changement climatique si explicitement.

Pour calculer le budget en ressources naturelles de la Terre, le GFN prend en compte la demande en ressources naturelles — cela inclut la nourriture, les forêts, et les produits de la mer — ainsi que les effets de l'humanité sur l'environnement, sur des facteurs tels que les émissions de gaz carboniques. Le total combiné est conçu pour donner une image globale de l'empreinte humaine.

Le "jour du dépassement", le moment de l'année où nous avons utilisé toutes les ressources produites par la Terre en un an, se produit de plus en plus tôt depuis que le GFN a commencé à la mesurer. En 1970, nous avons "dépassé" le budget en ressources de la Terre seulement deux jours avant la fin de l'année — le jour du dépassement était le 29 décembre, selon HSBC. Cette date a avancé de presque cinq mois depuis.

La note d'HSBC alerte aussi sur les évènements extrêmes résultant de fortes chaleurs, comme les feux de forêts en Scandinavie et les records de températures battus autour du monde.

"Alors que les scientifiques travaillent sur des analyses d'attribution pour certains évènements spécifiques — le consensus général considère que le changement climatique fait que ces évènements auront plus de chances de se produire et seront plus sévères", affirme HSBC.

L'incidence prévue du changement climatique commence à devenir une réalité. Les feux de forêts ont dévasté des régions entières de la Californie ces dernières années, et ils font partie d'une tendance plus globale liée à la hausse des températures à l'échelle mondiale. Parmi les autres conséquences, on compte la fréquence des ouragans et des inondations, la fonte des glaciers, et un nombre plus important de vagues de chaleur.

Des études récentes montrent que les températures globales d'ici 20100 pourraient être 15% au-dessus des projections les plus alarmistes du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC).

D'après HSBC, les événements extrêmes ont des coûts économiques et sociaux sévères.

"De notre point de vue, l'adaptation [au changement climatique] va être de plus en plus haut dans la liste des priorités, avec un focus de plus en plus important sur les conséquences sociales", écrivent les analystes.

Version originale: Jeremy Berke/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il fait si chaud en Europe que le sommet le plus haut de Suède a fondu et n'arrive plus que 2e

VIDEO: Voici comment les chiens affectent notre cerveau et notre corps