Huawei lance son site de vente en ligne pour se renforcer en France

Le groupe Huawei va mettre en ligne le 6 novembre prochain . Unsplash/Ben White

Huawei a choisi la France comme pays pilote pour appuyer sa stratégie de développement en Europe : le groupe chinois va en effet lancer dès le 6 novembre prochain un nouveau site e-commerce où vous pourrez acheter directement vos téléphones, tablettes et autres accessoires connectés de la marque. Le site actuel de Huawei n'est en effet pour le moment qu'un site vitrine permettant d'avoir des informations sur les différents produits vendus, ainsi qu'une rubrique Assistance. Le futur site e-commerce devrait présenter à l'achat 150 à 200 références selon les informations de LSA. Au-delà de 99 euros d'achat, vous pourrez bénéficier de la livraison gratuite de votre produit. Et si vous commandez avant 16 heures, votre commande devrait vous être livrée dès le lendemain.

Autre annonce faite par le groupe chinois, l'ouverture d'une boutique à Paris, dans le quartier de l'Opéra, avant la fin de cette année. La France a été choisie comme pays test parmi les dix pays européens dans lesquels la marque chinoise est actuellement présente. Selon François Hernandez, vice-président des ventes en France, cela s'expliquerait ainsi : "À fin août, nous avons 22% de parts de marché en volume en France (NDLR : sur les smartphones, source Huawei). L'Hexagone a toujours été pour Huawei aux avant-postes du développement de la marque". Le groupe chinois emploierait actuellement 1 000 personnes en France et aurait ouvert cinq centres de recherche et de développement dans le pays. 

A lire aussi — Huawei testerait un smartphone avec son système maison à la place d'Android

Le contact direct avec le client va être important pour Huawei dans les mois qui viennent. Le groupe va en effet devoir faire face à de grosses difficultés à cause des sanctions prises par les États-Unis dans le cadre de tensions commerciales avec la Chine : si rien ne change d'ici le 19 novembre prochain, Huawei n'aura plus le droit de passer des contrats avec les entreprises américaines. Cet embargo pourrait notamment priver les smartphones et autres produits de la marque chinoise des services Google : moteur de recherche, Gmail, Google Play Store, etc. Huawei n'aura donc pas de trop d'un magasin et d'un site pour répondre aux interrogations légitimes des clients français.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le Mate 30 de Huawei sans Google, premier smartphone victime de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

VIDEO: Voici comment savoir si vous êtes accro aux réseaux sociaux