Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Hyundai présente un nouveau robot capable de ramper

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Hyundai présente un nouveau robot capable de ramper
Le TIGER roule et rampe © Hyundai

Hyundai a présenté mercredi une version pilotable à distance de son concept Elevate, un véhicule qui roule mais qui peut aussi ramper si le terrain est difficile. Ce nouveau véhicule, appelé "TIGER", est destiné à transporter "tout type de chargement dans des zones reculées et inaccessibles, et conçu pour évoluer comme un véhicule à quatre roues motrices ou un robot marcheur quadripède", comme son prototype Elevate présenté début 2019, explique Hyundai dans un communiqué.

TIGER (les initiales de "robot d’excursion terrestre intelligent et transformable" en anglais) est en cours de développement dans le nouveau studio "New Horizons" de Hyundai Motor Group (Hyundai, Kia et Genesis), dans la Silicon Valley, en Californie. Le constructeur sud-coréen développe ce prototype pilotable à distance "pour qu’il soit en mesure de livrer et de récupérer des chargements critiques sur terrains accidentés", comme des colis de première nécessité, "dans des lieux reculés où règnent des conditions extrêmes". Lorsqu'il se retrouve bloqué, le véhicule va s'appuyer sur ses "jambes" pour se lever et se dégager.

À lire aussi — Tout ce que peut faire Colossus, le robot qui a aidé les pompiers à Notre-Dame

Hyundai présente son robot à quatre roues

TIGER peut "observer la surface du sol sur 360 degrés, notamment dans des zones sinistrées après une catastrophe naturelle, tout en étant capable d’évoluer sur des terrains difficiles d’accès, voire même d’explorer la surface d'un(e) autre astre/planète", souligne Hyundai.

Le groupe coréen travaille sur ce projet avec l'éditeur californien de logiciels Autodesk et le studio d'innovation américain Sundberg-Ferar.

Le conglomérat sud-coréen engage résolument un virage vers la robotique, alors qu’il a engagé en décembre dernier le rachat de 80% des parts de l’entreprise américaine Boston Dynamics, spécialiste mondiale des robots intelligents et connectés. L’accord doit être finalisé d’ici juin prochain.

À lire aussi — Vous allez rêver d'avoir ce robot Boston Dynamics pour votre déménagement

Découvrir plus d'articles sur :