Nadal

L'Espagnol Rafael Nadal a remporté le tournoi de Wimbledon à deux reprises en 2008 et en 2010. REUTERS/Toby Melville

Le tournoi de Wimbledon va débuter lundi prochain, avec à l'affiche les plus grands joueurs de tennis au monde.

Mais l'édition 2017 du Grand Chelem accueillera un autre invité d'honneur, rapporte Bloomberg. Il s'agit des technologies d'intelligence artificielle (IA) développées notamment par IBM.

L'une d'entre elles, conçue en collaboration avec l'organisateur du tournoi, permettra à l'équipe digitale de Wimbledon d'identifier les matchs les plus spectaculaires pour les mettre en avant aux spectateurs, en se basant sur de nombreuses statistiques concernant les joueurs.

L'IA va comparer les ratios d'erreurs forcées et non-forcées commises par les deux joueurs qui s'affrontent. Si l'écart est moindre, cela suppose que le match sera serré et donc potentiellement plus intéressant à regarder.

Avec 18 matchs qui se déroulent simultanément lors de la première semaine, l'équipe digitale du tournoi ne peut pas couvrir chaque match de la même manière. Avec cette IA, l'équipe digitale gagne un temps précis, "en se focalisant davantage sur la création de contenus (vidéos par exemple) que sur l'identification des matchs exceptionnels par rapport aux autres matchs", nous explique-t-on chez IBM.

Bloomberg rappelle d'ailleurs qu'IBM est un sponsor du tournoi de tennis depuis 1990 et que l'entreprise tech a testé à Wimbledon les différentes utilisations de ses technologies d'IA.

Outre cette IA destinée aux organisateurs du tournoi, un nouveau chatbot "Ask Fred" — en référence à la légende britannique Fred Perry — est disponible pour les visiteurs, qui pourront lui demander où acheter une serviette Wimbledon, où se trouvent les toilettes etc.

Dans son dernier rapport sur les perspectives de la science, la technologie et l'innovation, l'OCDE estime que les robots dotés d'une IA "occuperont une place de plus en plus centrale dans les activités logistiques et manufacturières, remplaçant le travail humain dans les processus de production".

Il est d'ailleurs prévu que d'ici 2020, 5 millions d'emplois seront devenus obsolètes en raison de l'IA.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les 11 secteurs les plus menacés par l'intelligence artificielle

VIDEO: Voici 5 mauvaises habitudes à proscrire au réveil