Publicité

IBM annonce avoir développé une puce de 2 nanomètres, la plus petite au monde

  • IBM
  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

IBM annonce avoir développé une puce de 2 nanomètres, la plus petite au monde
Une plaquette de 2nm fabriquée dans les installations d'IBM Research à Albany (New York). La plaquette contient des centaines de puces individuelles. © Courtesy of IBM
Publicité

Alors que la planète est depuis des mois confrontée à une pénurie de semi-conducteurs, la multinationale américaine IBM a fait une annonce qui pourrait bien révolutionner le secteur. Le géant de l'informatique a indiqué, jeudi 6 mai, avoir développé la puce la plus puissante à ce jour, d'une taille de seulement 2 nanomètres (unité équivalente à un milliardième de mètre).

À l'heure actuelle, la plupart des puces sur lesquelles fonctionnent les ordinateurs et autres smartphones mesurent 7nm. Selon IBM, sa création est à même d'offrir "des performances supérieures de 45 % et une consommation d'énergie inférieure de 75 % à celles des puces existantes les plus avancées".

Le tout avec des composants "plus petits qu'un brin d'ADN" se félicite IBM. Le développement de la puce a pris quatre ans de développement au sein du laboratoire de recherche d'IBM à Albany, dans l'État de New York.

À lire aussi — IBM, Google, Twitter, TikTok... Quel âge ont les géants de la tech ?

Ces explications peuvent paraître quelque peu sibyllines pour les non-initiés. Mais, dans les faits, cette nouvelle technologie permettra par exemple de quadrupler l'autonomie d'une batterie de smartphone en ne requérant qu'une recharge tous les quatre jours.

La puce pourra, en outre, "drastiquement améliorer la performance des ordinateurs portables". Et IBM d'énumérer "un traitement plus rapide des applications à un accès plus rapide à Internet, en passant par une aide plus facile à la traduction des langues."

Embarquée dans une voiture autonome, elle serait à même d'améliorer la rapidité de détection des objets et le temps de réaction du véhicule.

Selon AnandTech, la nouvelle d'IBM comporte environ 333 millions de transistors par millimètre carré. En comparaison, la puce de 5nm actuellement utilisée par Samsung n'affiche "que" 127 millions de transistors au millimètre carré.

La pénurie sans-précédent de semi-conducteurs, qui touche le monde entier, provoque de nombreuses difficultés de production, notamment chez les constructeurs automobiles et les fabricants de consoles de jeux.

Il faudra sans doute patienter encore quelques années avant de voir cette puce fabriquée à grande échelle ; IBM n'a pour l'heure pas donné de date quant à sa future commercialisation.

À lire aussi — IBM prévoit de supprimer un quart de ses effectifs en France

Découvrir plus d'articles sur :