Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Ikea propose de nouveau la livraison à domicile de ses produits

Ikea propose de nouveau la livraison à domicile de ses produits
Entrée du magasin Ikea de Franconville (Val-d'Oise), février 2020. © Business Insider France/Claire Sicard

"Nous restons à vos côtés" : c'est par ces mots qu'Ikea a annoncé le week-end dernier la reprise des livraisons de ses produits dans toute la France. Depuis le 15 mars dernier, il était en effet impossible d'acheter une étagère Billy ou tout autre meuble ou objet de décoration de l'enseigne suédoise. Ikea avait en effet, suite au confinement, fermé ses 34 magasins en France et suspendu toutes ses livraisons. "Nous avons mis en place toutes les mesures pour vous livrer en toute sécurité et sans contact", précise l'enseigne sur son site.

Ikea propose ainsi deux modes de livraison en fonction du volume et du poids de votre commande : soit par transporteur, soit par colis postal. Des mesures sanitaires sont mises en place : le livreur dépose ainsi vos produits sans contact et aucune signature ne sera demandée. Pour les colis postaux, il prendra une photo pour prouver en cas de litige que la livraison a bien été effectuée. Les retours seront possibles jusqu'à 14 jours après la réouverture des magasins. Et pour les délais ? Ils peuvent "être exceptionnellement rallongés", précise Ikea.

Les créneaux de livraison disponibles semblent en tout cas dépendre pour beaucoup de la zone géographique dans laquelle vous habitez. D'après le test effectué ce lundi matin par Business Insider France, vous pouviez recevoir un canapé en deux jours seulement en région parisienne. En province, il faudra vous armer de patience : trois semaines et demi pour la livraison du même produit, par exemple.

'Le meuble n'est pas un produit essentiel à la vie de la nation'

Près de 1 300 salariés de l'enseigne devraient ainsi retrouver leur poste, selon les informations de France Inter. Certains seront automatiquement mis de côté : les gens malades bien sûr, mais aussi les conjoints des personnes infectées par le coronavirus, les employés sans véhicule ou encore les personnes à risque. La reprise du travail s'effectue normalement sur le principe du volontariat. Mais un document interne à Ikea, consulté par France Inter, préciserait que "s'il y a trop de volontaires, ou pas assez (...), seront désignés en priorité les collaborateurs ayant l'ancienneté la plus importante". Selon les syndicats de l'enseigne, chaque direction locale appellerait ainsi par téléphone les salariés pour les inciter à reprendre le travail.

Et pour la sécurité des employés dans les entrepôts ? "Nous avons pris le temps de nous réorganiser pour assurer la santé et la sécurité de tous", assure Ikea sur son site internet. La direction aurait ainsi investi un million d'euros dans des masques, des gants et du gel hydroalcoolique. Les postes de travail auraient aussi été réaménagés pour respecter les mesures de distanciation sans risques. Les syndicats restent néanmoins prudents et continuent quand même de s'interroger malgré l'annonce de ces mesures : "le meuble n'est pas un produit essentiel à la vie de la nation, pourquoi risquer des vies ?" se demande notamment Jean-Paul Barbosa, délégué CFDT pour Ikea.

Découvrir plus d'articles sur :