Publicité

Ikea s'attaque aux meubles d'occasion en France

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Ikea s'attaque aux meubles d'occasion en France
L'enseigne suédoise fait partie des rares entreprises a avoir vu son activité croître durant la pandémie. © OiMax/Flickr
Publicité

Ikea se place sur marché de la seconde main. La filiale française de l'enseigne suédoise va ouvrir une boutique de meubles d'occasion à Paris "dans l'année à venir", un projet s'intégrant dans une stratégie environnementale prévoyant aussi d'atteindre zéro émission carbone d'ici 2025 sur ses livraisons, a annoncé jeudi 14 octobre son directeur général, Walter Kadnar, sur franceinfo.

Une première boutique proposant des meubles de seconde main du groupe a été ouverte le 5 novembre 2020 à Eskilstuna en Suède. Pour tenir sa promesse de zéro émission carbone d'ici 2025, Ikea France, qui a livré 3 millions de personnes cette année, va investir "17,5 millions d'euros sur 4 ans" pour s'équiper de 2 500 bornes de recharge électrique, a précisé l'entreprise dans un communiqué.

À lire aussi — Les pénuries sur les meubles Ikea devraient durer encore en 2022

Sur son exercice 2020/2021 clos fin août, le géant suédois a confirmé son statut de leader de l'ameublement et de l'aménagement de la maison avec 15,9 % de parts de marché en France.

Sur la période, son chiffre d'affaires a atteint 2,9 milliards d’euros, soit une progression de 4 % par rapport à l'exercice précédent, malgré 4 mois et demi de fermeture des magasins pour cause de restrictions sanitaires.

L'enseigne fait partie des rares entreprises à avoir vu son activité croître durant la pandémie. Son chiffre d'affaires sur le segment des ventes en ligne a ainsi doublé "en un an" pour atteindre 1,006 milliard d'euros. L’e-commerce représente désormais 35 % de l'activité d'Ikea, contre 15,4 % lors du précédent exercice.

À lire aussi — Ikea fait face à de nombreuses ruptures de stock en France et dans le monde

Découvrir plus d'articles sur :