Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Ikea va bientôt vendre en ligne les pièces détachées de ses meubles pour pouvoir les réparer

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Ikea va bientôt vendre en ligne les pièces détachées de ses meubles pour pouvoir les réparer
Ikea devrait bientôt proposer sur son site la commande des pièces détachées de ses meubles pour pouvoir les réparer plus facilement. © Business Insider France/Claire Sicard

Quand un meuble est cassé ou trop usé, et s'il n'a pas coûté trop cher à l'achat, il peut rapidement se retrouver à la déchetterie de notre lieu de résidence, faute de pouvoir le réparer. Ikea ne l'entend pas de cette oreille et a décidé de proposer une solution à ses clients : vendre les pièces détachées, ou pièces de rechange, pour pouvoir réparer les meubles achetés dans ses magasins. Mais aussi de donner une nouvelle jeunesse à ses produits en proposant par exemple de nouveaux pieds de table ou des housses neuves pour son fauteuil ou son canapé.

En France, Ikea propose déjà l'achat de pièces détachées dans la majorité de ses magasins, sauf Vélizy, Paris La Madeleine et l'atelier de conception à Nice. Il suffit de se rendre au service Clientèle des points de vente pour se renseigner. Mais l'enseigne a décidé d'aller plus loin, comme elle l'a confirmé à Business Insider France : "Ikea France réfléchit à des solutions pour mettre à disposition les pièces détachées sur son site internet", avec pour objectif de "rendre la réparation et l'allongement de la durée de vie des meubles Ikea toujours plus accessibles". Cette fonctionnalité est développée mondialement par Ikea et elle devrait être mise en place progressivement au cours de l'année 2021 dans les pays où le géant de l'ameublement officie. Et donc bientôt en France.

À lire aussi — Ikea propose de faire ses achats via son smartphone pour aller plus vite en caisse

'Un impact positif sur le climat d'ici 2030'

Ikea France propose déjà deux autres services pour éviter que les meubles achetés ne finissent à la poubelle. En cas de casse légère, ou de perte de vis au démontage d'un produit dans le cadre d'un déménagement par exemple, il est déjà possible de récupérer les vis utilisées pour les meubles : soit en se rendant directement en magasin, soit via un formulaire en ligne. Il faut néanmoins y indiquer le numéro de commande figurant sur son ticket de caisse pour recevoir sous 10 jours par courrier ses vis manquantes.

Autre possibilité pour les meubles en fin de vie, le service "Seconde vie" d'Ikea qui existe depuis 2014 en France : l'enseigne propose de les reprendre, en échange d'un bon d'achat. Ils seront ensuite restaurés et vendus d'occasion dans la zone "Bonne Trouvaille" des magasins. Un outil en ligne permet au client d'estimer le montant du bon d'achat qu'il pourrait récupérer en fonction de l'état du produit revendu. Ce service d'Ikea a connu une croissance de + 80% entre septembre 2019 et janvier 2020 notamment.

L'enseigne le confirmait déjà en septembre dernier : "Inspirer un mode de vide plus durable à la maison à ses clients est une priorité pour Ikea France." Le groupe s'est en effet engagé à devenir une "entreprise circulaire" et avoir "un impact positif sur le climat d'ici 2030". Il développe donc de plus en plus de produits pour remplir cet objectif, mais également des services pour privilégier des "modes de vie durable". Officiellement, la surconsommation semble donc avoir vécu chez Ikea.

À lire aussi — Ikea arrête d'imprimer son célèbre catalogue

Découvrir plus d'articles sur :