Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Ikea va verser 46 M$ aux parents d'un enfant tué par une commode


46 millions de dollars : c'est le montant que le géant suédois de l'ameublement Ikea va devoir verser aux parents d'un enfant de deux ans tué aux États-Unis par la chute d'une de ses commodes, a annoncé le cabinet d'avocats de la famille. Le petit Jozef Dudek a été écrasé en mai 2017, à son domicile californien, par une commode instable de la gamme Malm, qui avait fait l'objet d'un rappel massif un an plus tôt à la suite de plusieurs accidents comparables. Ses parents avaient porté plainte en 2018 contre le fabricant de meubles, accusé de ne pas avoir "pris les mesures adéquates pour améliorer la sécurité et la stabilité de ses commodes", a précisé le cabinet Feldman Shepherd dans un communiqué.

Dans le cadre d'un accord à l'amiable, le numéro un mondial de l'ameublement a accepté lundi de verser 46 millions de dollars à la famille de l'enfant, "un dédommagement qui pourrait être le plus important de l'histoire américaine pour la mort accidentelle d'un enfant", ajoute le cabinet. Ses avocats avaient déjà obtenu en 2016 qu'Ikea verse 50 millions de dollars à répartir entre trois familles, dont les enfants avaient péri sous ces mêmes commodes. Une porte-parole du géant suédois a confirmé le montant à l'AFP. "Nous restons déterminés à travailler de manière proactive et collaborative sur cette question très importante de la sécurité à la maison", a-t-elle ajouté.

L'accord prévoit également qu'Ikea cherche davantage à entrer en contact avec les clients ayant acheté des commodes Malm ou d'autres produits comparables. Ikea avait annoncé en juin 2016 le rappel de près de 36 millions de commodes Malm en Amérique du Nord, puis d'1,6 million en Chine, après la mort de six enfants et des accidents ayant blessé une trentaine d'autres aux États-Unis.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :