Publicité

Il est désormais possible d'investir dans le bitcoin et l'ethereum à la Bourse de Paris

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Il est désormais possible d'investir dans le bitcoin et l'ethereum à la Bourse de Paris
Des trackers dont les sous-jacents sont le bitcoin et l'ethereum sont proposés aux investisseurs particuliers. © Pixabay
Publicité

C'est une première en France. La Bourse de Paris va lancer mardi 1er juin des produits cotés adossés à des cryptomonnaies, a annoncé lundi l'opérateur boursier européen Euronext. Ils seront quatre émetteurs pionniers — ETC Group, VanEck, 21Shares, WisdomTree — à proposer aux investisseurs des produits échangeables qui évoluent en fonction d'un panier de titres indexés sur des cryptomonnaies.

Les produits de la fintech suisse 21Shares seront cotés uniquement à Paris tandis que ceux des trois autres seront également cotés à la Bourse d'Amsterdam, selon Euronext qui chapeaute aussi les Bourses de Bruxelles, Dublin, Lisbonne, Milan et Olso. Dans un communiqué, 21Shares précise que seront cotés dès mardi sur Euronext Paris "trois trackers dont les sous-jacents sont le bitcoin et l'ethereum", deux cryptomonnaies majeures.

À lire aussi — Pourquoi et comment investir son argent dans le bitcoin et les cryptomonnaies

Ces produits déjà cotés en Suisse, en Allemagne et en Autriche permettent d'acheter ou de revendre en une seule transaction un panier de titres qui suivent la performance des cryptomonnaies.

"Les investisseurs pourront ainsi bénéficier d'une exposition aux performances de ces cryptomonnaies sans être contraints ni par leurs modalités de conservation ni par les exigences réglementaires particulières qui s'appliquent aux cryptoactifs et à leurs plateformes de négociation", souligne la fintech spécialisée dans l'industrie des cryptoactifs depuis 2018.

Profiter de l'engouement autour des cryptomonnaies

De son côté, le gestionnaire d'actifs américain VanEck, avec plus de 80 milliards de dollars sous gestion à travers le monde, entend "poser un jalon" en donnant aux investisseurs français et néerlandais l'accès à ces deux cryptomonnaies sur leurs places boursières respectives, selon son directeur Europe Martijn Rozemuller.

Ses produits indiciels négociés en Bourse, qui visent à refléter la performance d'un indice directement lié au prix du bitcoin et de l'ethereum, sont déjà cotés sur Deutsche Börse Xetra en Allemagne.

Les cryptomonnaies, dont la taille de marché est d'environ 1 300 milliards de dollars, ont connu une véritable purge en l'espace de deux semaines en mai. Après plusieurs mois d'euphorie, le bitcoin, la plus populaire des cryptomonnaies, était monté mi-avril à un record historique de près de 65 000 dollars avant de connaître une chute très violente, descendant à deux reprises sous les 35 000 dollars.

Néanmoins, depuis un an, le bitcoin a gagné près de 400%. Il s'échange mardi matin pour près de 37 000 dollars.

À lire aussi — Elon Musk a rencontré des mineurs de bitcoins pour tenter de rendre la cryptomonnaie plus écologique

Découvrir plus d'articles sur :