Il est impossible de supprimer Google de sa vie, des milliers d'utilisateurs de Reddit ont essayé mais sans succès

Des utilisateurs de Reddit sont en guerre contre Google. Samantha Lee/Business Insider

Il est 7h30 du matin, et vous venez de vous réveiller. Combien de secondes pouvez-vous tenir avant d'utiliser Google ? Si vous avez utilisé le réveil de votre téléphone qui fonctionne avec Android de Google, vous avez échoué. Si vous êtes un accro à l'information qui vérifie les actualités dès qu'il a les yeux ouverts, vous avez aussi probablement échoué. La plupart des sites d'actualités, y compris celui-ci, utilisent des outils d'analyse ou de publicité appartenant à Google.

Ne soyez pas non plus trop prétentieux si vous êtes propriétaire d'un iPhone. Vous aurez peut-être vérifié l'itinéraire pour vous rendre à votre travail sur Google Maps, qui est nettement mieux que Maps d'Apple. Ou vous avez ouvert le navigateur Safari, qui utilise Google comme moteur de recherche par défaut (Google paie 3 milliards de dollars par an à Apple pour ce privilège). Vous êtes peut-être monté dans un Uber pour aller quelque part, et j'ai bien peur de devoir vous signaler que votre application Uber repose sur les données de Google Maps.

Shona Ghosh/Business Insider

En d'autres termes, il est très difficile d'éviter Google à partir du moment où vous décrochez votre téléphone jusqu'au moment où vous le posez et vous vous endormez. Il y a de fortes chances que vous utilisiez Google même si vous ne savez pas consciemment que vous le faites. L'entreprise est omniprésente. Pour une communauté dévouée d'utilisateurs de Reddit, la puissance de Google est devenue trop terrifiante pour l'utiliser. Appelée r/deGoogle, la communauté a vu le jour en 2018 et compte maintenant plus de 6 000 utilisateurs.

À lire aussi: Bruxelles inflige une nouvelle amende à Google pour le forcer à changer ses pratiques

"Nous pensons que l'effet de Google sur la société est dangereux car il n'est pas responsable. Espionner les gens à ce niveau n'est pas normal et ne devrait pas l'être. Nous devrions tous être capables de contrôler la technologie avec laquelle nous interagissons, et non l'inverse." Les "deGoogleurs", comme ils se nomment eux-mêmes, se sont engagés à éviter d'utiliser tous les services Google dans leur vie quotidienne. Le problème, c'est que c'est quasiment impossible.

Android est le système d'exploitation mobile le plus populaire au monde. Angel Jimenez, via Twitter

Pour éviter d'utiliser Google, il faut être constamment vigilant

Google, ou sa société mère Alphabet, possède maintenant le service vidéo en ligne le plus populaire, YouTube, le service de messagerie en ligne le plus populaire avec Gmail, le système d'exploitation mobile le plus populaire avec Android, et un certain nombre de services cloud populaires avec ses applications G Suite. Au moins huit de ses produits regroupent un milliard d'utilisateurs. L'entreprise a aussi un pied dans l'intelligence artificielle, dans l'internet par fibre optique et dans les soins de santé. Avec Facebook, Google dispose d'un cinquième de toutes les dépenses publicitaires. Le groupe vient enfin d'entrer dans un autre secteur extrêmement populaire : le jeu vidéo avec Google Stadia.

Bien que ses services aux consommateurs soient évitables, Google est aussi de plus en plus lié à l'infrastructure centrale d'internet. Tout comme Amazon, Google gère un service cloud qui alimente certains des sites et applications les plus populaires au monde. Lorsque Google Cloud est tombé en 2018, il a éliminé Snapchat, Discord, Spotify et "Pokémon Go".

À lire : Google présente Stadia, sa plateforme de jeux vidéo, mais reste mystérieux sur son prix

Par essence, vous ne pouvez pas vraiment utiliser actuellement internet sans passer par Google d'une manière ou d'une autre, ce qui rend la mission des dé-Googleurs d'autant plus difficile. "Il y a beaucoup de sacrifices à faire", a avoué Firemex à Business Insider US. "Ce n'est pas toujours pratique, mais ça en vaut la peine à long terme. Il y a constamment des justifications à chaque nouvelle histoire concernant un énorme piratage, une énorme fuite accidentelle de données ou une nouvelle atteinte à la vie privée par Google et d'autres."

r/deGoogle est comme un thriller télévisé où les gens se cachent d'une autorité toute puissante

Le fil r/deGoogle de Reddit est un peu comme une version virtuelle d'émissions de télé-réalité où les "fugitifs" tentent d'éviter d'être pris par des autorités toutes puissantes. Téléchargez la mauvaise application, ou visitez un site Web sans bloqueur d'annonces, et vous êtes tombé dans le filet de Google. Les raisons qui poussent les dé-Googleurs à quitter Google sont variées : certains estiment que Google supprime la liberté d'expression en donnant la priorité à certains résultats de recherche, tandis que d'autres sont effrayés par les histoires concernant l'utilisation des données de localisation sans autorisation. Quoi qu'il en soit, le but est de se protéger contre le géant de la recherche.

Une publication encourageante s'intitule "Woohoo ! Presque dé-Googlelisé !". La personne en question, apparemment un étudiant, explique avoir remplacé Gmail par Yahoo Mail ("pas impressionnant, mais au moins ce n'est pas totalement Google") ; Chrome par le navigateur open source Pale Moon ; et le moteur de recherche Google par DuckDuckGo, particulièrement axé sur la confidentialité.

Mais même ce dé-Googleur n'a pas pu y échapper complètement. "Youtube est la seule plateforme que je ne pouvais vraiment pas quitter, donc j'utilise toujours Youtube (ce qui m'oblige malheureusement à maintenir mon compte Google) mais j'ai jeté un coup d'oeil à une alternative, Vidlii, et j'espère que ça va se développer, et que je pourrais poster ma prochaine vidéo sur Youtube et Vidlii," écrit la personne. VidLii a été fondé en 2015 comme une alternative à YouTube, mais il ne semble pas avoir gagné beaucoup de terrain. Son compte Twitter ne compte que 836 adeptes.

Pour d'autres, trouver des solutions de remplacement devient rapidement pénible. Un utilisateur désespéré a expliqué que son entreprise fonctionne avec les services Google orientés business. Bien qu'il choisisse de ne pas participer dans la mesure du possible, Google Agenda n'est pas forcément compatible avec les calendriers qui n'appartiennent pas à Google et cela crée des problèmes. Dans un post intitulé "DeGoogleurs, je traverse un moment de faiblesse. Au secours !", l'utilisateur a affirmé qu'il n'arrêtait pas de rater et d'être en retard aux réunions parce qu'il ne pouvait pas se synchroniser avec Google Calendar.

"Google a conçu un système qui entube ceux qui ne travaillent pas COMPLÈTEMENT avec ce système. Et ce ne sont que des absurdités ", s'est enflammée cette personne. "J'ai le sentiment d'être sur le point de succomber et d'utiliser les services de Google. Je ne veux surtout pas le faire, mais je ne souhaite pas non plus que ma vie devienne plus pénible, ou plus compliquée qu'elle ne devrait l'être, simplement pour une question de principe."

Reddit

"Mon travail ne nécessite pas l'utilisation de Google... Je pense que je serais prêt à trouver un autre emploi si c'était le cas ", a-t-il dit à Business Insider US. "Parce qu'il s'agit d'un problème sérieux, qui ne se règle pas par un consentement à court terme à être exposé." Pour les déGoogleurs moins hardcore, il est plus facile d'admettre leur défaite. "Parfois, nous devons simplement faire de notre mieux ", a répondu un intervenant. "N'oubliez pas que toutes les mesures que nous prenons aident. Ça n'a pas besoin d'être tout ou rien."

Google a accumulé trop de pouvoir, et c'est néfaste pour les consommateurs.

Étant donné que des milliards d'utilisateurs utilisent les services de Google tous les jours et que leur vie est simplifiée, pourquoi est-il problématique que Google soit si puissant ? Il s'agit fondamentalement de l'accumulation du pouvoir, selon les spécialistes de la protection de la vie privée.

Aucun des services de Google n'est gratuit, bien qu'ils le paraissent. Google scrute la version gratuite de Gmail à la recherche de mots-clés qui sont ensuite utilisés pour des annonces ciblées. Google suit ce que vous regardez sur YouTube, puis vous montre les publicités qui pourraient être pertinentes. C'est donc valable pour tous les services "gratuits" de Google : vous payez en apportant de l'attention aux publicités.

Le fait de pouvoir trouver des solutions de substitution aux services Google financés par les publicités donne du pouvoir aux consommateurs. S'ils n'aiment pas les publicités ou toute autre fonction sur YouTube, ils peuvent passer à une autre solution et emporter avec eux leur précieuse attention ainsi que leurs données. Mais s'il n'y a pas d'alternative viable à YouTube, les consommateurs sont enfermés dans l'écosystème et les conditions de Google.

Et Google a montré qu'il est disposé à abuser de sa position dominante. Pas plus tard que cette semaine, l'entreprise a été condamnée pour la troisième fois en trois ans par l'Union européenne à une amende pour avoir empêché des sites web tiers de faire figurer leurs annonces dans ses résultats de recherche. En conséquence, Google a accumulé des pénalités européennes d'une valeur de 9,4 milliards de dollars depuis 2017.

À lire aussi : Bruxelles devrait infliger une nouvelle amende record à Google

Tomaso Falchetta, responsable de la politique de l'ONG Privacy International, a déclaré à Business Insider US par mail : "De grandes entreprises telles que Google, Facebook et d'autres continuent d'imposer aux utilisateurs des conditions générales qui leur permettent de collecter, d'analyser et de partager de plus en plus de données personnelles d'une manière que les gens ne perçoivent pas, vu le manque de transparence, ou parce qu'ils n'ont pas vraiment donné leur accord. Ces atteintes à la vie privée sont directement causées par leurs modèles économiques, qui dépendent de plus en plus de la disponibilité des données des utilisateurs, et peuvent imposer une collecte excessive de données aux personnes qui sont devenues des 'utilisateurs captifs' pour leurs fournisseurs, étant donné leur manque de choix réel".

Il existe également un sentiment de colère parmi les deGooglers pour qui Google est intrusif de manière non transparente et pour des raisons inexplicables. Un utilisateur s'est plaint que l'application Google Traduction sur Android ne fonctionnait pas correctement si vous ne lui permettez pas d'accéder à votre répertoire. Les raisons pour lesquelles une application de traduction a besoin de savoir qui sont vos amis ne sont pas claires. "Maintenant, je ne peux même plus utiliser Google Traduction sans donner la permission d'accéder aux contacts", ont-ils écrit.

Reddit

Selon la fiche du store Google Play, l'application Google Translate prévoit 20 demandes d'autorisation différentes pour Android, réclamant l'accès au microphone, à la caméra, aux messages SMS, et même aux appareils Bluetooth. Il n'y a pas d'explication à la nécessité d'accéder à toutes ces différentes fonctions. En revanche, le système d'exploitation d'Apple donne aux utilisateurs un contrôle considérablement plus large sur les données auxquelles les applications peuvent accéder. Google Traduction pour iOS ne demande que l'accès à l'assistant vocal Siri.

Comment faire le premier pas et éliminer Google de votre vie

La journaliste de Gizmodo Kashmir Hill a essayé de retirer Google de sa vie en janvier, en construisant un VPN personnalisé qui bloquerait même les applications et sites Web alimentés par Google. Ce qui a pu l'amener à des situations agaçantes, a-t-elle écrit, comme par exemple le fait d'avoir à utiliser des solutions de substitution moins satisfaisantes, et de voir fonctionner son ordinateur plus lentement.

Selon les utilisateurs de Reddit qui ont parlé à Business Insider US, la plupart des gens n'ont pas besoin d'aller jusqu'à créer un VPN personnalisé. D'après ceux à qui nous avons parlé, voici les premières mesures recommandées si vous songez à vous débarrasser de Google :

  • Passez à l'iPhone, car Apple ne monétise pas les données des utilisateurs et permet de réaliser des contrôles minutieux de confidentialité.
  • Si vous êtes sur un téléphone Android, et que vous vous sentez techniquement en mesure de vous en servir, installez une ROM personnalisée (Read Only Memory) comme LineageOS. Une ROM Android personnalisée est un système d'exploitation qui peut remplacer la version préinstallée d'Android sur votre téléphone, et peut vous donner l'expérience Android sans les éléments Google qui envahissent votre vie privée. Sachez que cela peut également annuler la garantie de votre téléphone.
  • Utilisez DuckDuckGo, Qwant ou Startpage.com comme moteur de recherche par défaut.
  • Échangez Gmail contre ProtonMail, un service de messagerie crypté et payant.
  • Utilisez Apple Maps.
  • Par contre... il n'y a pas d'alternative concurrentielle à YouTube. Comme un utilisateur a déclaré à Business Insider US : " Résignez-vous tout en sachant, via YouTube, que les chats sont (toujours) supérieurs aux chiens et qu'avec Google Traduction, vous allez apprendre (mal) les langues étrangères."

Version originale : Shona Ghosh/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ces 8 prédictions de Jeff Bezos datant de 1999 sont depuis devenues réalité

VIDEO: Deliveroo vient d'ouvrir ses premières cuisines partagées pour proposer plus de choix à ses clients de banlieue parisienne — voici à quoi elles ressemblent