Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Il existe une équation à résoudre qui vaut 1 M$ et dont la résolution peut aider les recherches sur le changement climatique

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Il existe une équation à résoudre qui vaut 1 M$ et dont la résolution peut aider les recherches sur le changement climatique
© REUTERS/Rodrigo Garrido

L'Institut de mathématiques Clay a posé sept défis mathématiques réputés pour être insurmontables dans le cadre du "prix du millénaire". L'institut offre un million de dollars pour la résolution de chacune de ces équations. Leur résolution ne va pas forcément déboucher sur des applications réelles, autrement dit, permettre d'inventer un moteur de fusée super-puissant, créer le parfait système pour acheminer l'eau dans les villes ou encore maîtriser la fusion thermonucléaire sur Terre.

Parmi ces grands problèmes encore non-résolus, on retrouve l'équation de Navier-Stokes, qui porte sur le mouvement des fluides. Interrogé par Business Insider France sur les mathématiques et leur impact concret sur notre quotidien, Pascal Auscher, directeur de l'Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions du CNRS, a estimé que la résolution de l'équation de Navier-Stokes pourrait "permettre d'aider les recherches en matière de changement climatique, car elle concerne les modélisations des écoulements de fluides, l'air, les nuages, la pluie, comment les uns évoluent par rapport aux autres". Pascal Auscher précise qu'il "s'agit d'une grande conjecture du moment, parmi d'autres".

Le directeur de l'Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions a ajouté que "toute avancée majeure sur une conjecture donne lieu a des retombées sur les sujets voisins ; les équations qui gouvernent la prédiction du climat sont du type Navier-Stokes et mieux les comprendre aura des retombées sur notre compréhension du climat" en général.

Les mathématiques constituent une discipline "au temps très long en recherche fondamentale", qui s'attaque aussi bien à des problèmes concrets qu'à des questions internes sans prise directe avec le réel, a-t-il souligné. Toutefois, une étude sur l'impact socio-économique des mathématiques en France, commandée par l'Agence pour les mathématiques en interaction avec les entreprises et la société (Amies), estime en 2015 que la discipline contribue à hauteur de 15% du PIB et de 9% des emplois dans l'Hexagone.

S'il fallait citer un exemple de résolution d'une grande équation qui a débouché sur une application industrielle connue de tous, ce serait le cas de la théorie des ondelettes mise au point par la mathématicienne Ingrid Daubechies. Celle-ci a permis d'inventer en informatique le format JPEG 2000, qui permet de coder des images sans altérations perceptibles en conservant seulement 5% de l'information contrairement au JPEG classique.