Un trader au New York Stock Exchange (NYSE) le lendemain de l'élection présidentielle américaine, le 9 novembre 2016. REUTERS/Brendan McDermid

Un trader au New York Stock Exchange (NYSE) le lendemain de l'élection présidentielle américaine, le 9 novembre 2016. REUTERS/Brendan McDermid

Les marchés d'actions mondiaux devraient offrir des retours plus élevés en 2017, avec une série de facteurs tels que l'inflation, une croissance plus forte et des mesures favorables aux actionnaires qui doperont la demande pour les titres, estime mardi Société générale dans une note.

La banque française voit le S&P 500 américain à 2.400 points à la fin de l'année prochaine, le Stoxx 600 européen à 370 points et le Nikkei japonais à 20.500, ce qui suppose des hausses comprises entre 9% et 12%.

Si le S&P 500 affiche une progression de quelque 8% depuis le début de 2016, évoluant à des niveaux record, le Nikkei et le Stoxx 600 accusent des replis de respectivement 4% et 7%.

Ces deux derniers indices ont toutefois enregistré une nette remontée depuis la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine du 8 novembre.

Les investisseurs, qui ont longtemps redouté la victoire de l'homme d'affaires, semblent convaincus que ce dernier va mettre en place des mesures susceptibles de favoriser l'inflation et la croissance.

"Après une année 2016 qui s'annonce étale, nous pensons que les marchés actions mondiaux offriront des retours plus élevés en 2017, grâce à une croissance économique plus marquée, une inflation plus prononcée et des mesures plus nettement en faveur des actionnaires", écrivent les analystes de Société générale.

Ils estiment cependant que les incertitudes politiques du premier semestre 2017 et la possibilité de voir les Etats-Unis adopter une posture protectionniste sont les principaux risques pesant sur les actions.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: Cette ancien centre de vacances Nazi se transforme en station balnéaire de luxe