Airport, voyage

REUTERS/Brendan McDermid

L'OCDE a dévoilé jeudi 8 décembre l'édition 2016 de son rapport sur les perspectives de la science, la technologie et l'innovation.

Lors de la présentation, Dominique Guellec, chef de la division des politiques d'innovation à l'OCDE, a indiqué que les chercheurs ou les futurs chercheurs ont tout intérêt à demander une mobilité à l'étranger au cours de leur carrière.

Cela leur donne ensuite un avantage pour diffuser leurs découvertes — avantage qui a pu être quantifié par l'OCDE. 

Un graphique inclus dans le rapport de l'OCDE montre l'impact des auteurs scientifiques, en se basant sur l'indicateur SJR. Cette mesure prend en compte le nombre de fois où les articles d'un chercheur sont cités et l'importance des revues scientifiques dans lesquelles il est publié.

On constate qu'un scientifique français mobile a une attractivité évaluée à 1,55, contre 1,25 pour un chercheur qui n'est pas parti à l'étranger. 

L'écart est encore plus important chez nos voisins suisses — 1,75 pour un chercheur mobile, contre 1,35 pour un chercheur "sédentaire" — ou encore en Chine, le plus gros nid de chercheurs au monde — 1,45 pour un chercheur mobile, contre 0,4 pour un non-mobile. 

"La mobilité internationale des personnes ayant un niveau d'instruction élevé est un facteur fondamental dans la circulation du savoir dans le monde et dans le développement de la science et de l'innovation", résume Dominique Guellec.

Dans son rapport, l'OCDE indique que les études supérieures constituent le moment idéal pour bouger: 

"[...] les étudiants qui suivent tout ou une partie de leurs études dans un établissement d'enseignement supérieur étranger tissent des liens avec d'autres individus et acquièrent des compétences qu'ils mettront en pratique en différents endroits au fil de leur vie professionnelle."

L'OCDE estime toutefois qu'à l'avenir, la mobilité des scientifiques pourrait être freinée "si les pressions en faveur du repli national et de la maîtrise des migrations internationales devaient prévaloir au sein des sociétés".

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Plus d'un tiers de la recherche mondiale se fait en dehors des pays de l'OCDE

VIDEO: Voici la question à laquelle répondre pour réussir sa carrière d'après l'ex-dirigeant de Google X qui veut rendre heureux 1Md de personnes