Iliad continue de chuter en Bourse alors que son opérateur Free souffre face à la concurrence

29 juillet 2018. REUTERS/Dado Ruvic

Iliad, la maison-mère de Free, a tenté d'éteindre l'incendie en publiant un communiqué mercredi soir suite aux rumeurs de presse faisant état de défections de clients sans précédent au profit d'Orange.

Mais le titre continue de chuter à la Bourse de Paris jeudi 2 août 2018. Il reculait de 3,38% à 129,95 euros, à 11h39. La valeur avait déjà dégringolé de 7,7% mardi, avant de perdre encore 0,74% mercredi. 

Iliad a précisé que l'environnement était "extrêmement concurrentiel au deuxième trimestre entraînant une baisse de la base d'abonnés aux forfaits 0 euro (pour les abonnés Freebox, ndlr) et 2 euros". En revanche, "le nombre d'abonnés au forfait Free 4G, a, lui, continué sa progression constante", ajoute la société fondée par Xavier Niel. 

Cours de l'action Iliad à 11h39, jeudi 2 août 2018. Investing.com

"Iliad sur le marché français souffre comme il n'a jamais souffert", a signalé une source proche du dossier à Reuters, évoquant la difficulté de l'opérateur télécoms à recruter des abonnés dans le fixe face aux tarifs agressifs des concurrents SFR (Altice Europe ) et Bouygues Telecom (Bouygues).

Selon cette source, les demandes de portabilité en provenance de Free mobile et en direction d'Orange ont atteint au deuxième trimestre un niveau sans précédent depuis le lancement du quatrième opérateur mobile en janvier 2012.

Iliad doit publier les résultats de Free pour l'ensemble du premier semestre le 4 septembre.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La maison-mère de Free décolle en Bourse après un lancement commercial réussi en Italie

VIDEO: Cette carte du monde est faite de petites îles artificielles sur lesquelles on peut se promener