Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La maison-mère de Free va investir dans ses réseaux pour permettre à 8 Français sur 10 de surfer en très haut débit sur mobile

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

La maison-mère de Free va investir dans ses réseaux pour permettre à 8 Français sur 10 de surfer en très haut débit sur mobile
© com/Official Leweb Photos

L'opérateur télécoms Free s'est donné deux principaux objectifs: permettre à 85% de la population en France d'avoir accès à la 4G sur mobile d'ici fin 2017 et raccorder 20 millions de prises en très haut débit fixe d'ici 2022.

Après avoir dégagé en 2016 un chiffre d'affaires de 4,72 milliards d'euros (+7,0%), porté par la hausse à deux chiffres de ses revenus dans le mobile, la maison-mère de Free, a annoncé ce mardi 7 mars lors de la présentation de ses résultats annuels qu'elle compte investir davantage sur ses réseaux.

Après les 1,3 milliard d'euros investis l'an passé, Iliad va mettre sur la table entre 1,4 et 1,5 milliard d'euros par an au cours des deux prochaines années pour améliorer ses réseaux mobile et fixe, et conquérir de plus en plus d'abonnés.

Orange a affirmé investir sur ses réseaux plus de 15 milliards d'euros entre 2015 et 2018, soit en moyenne, 5 milliards d'euros par an, tandis que l'opérateur Bouygues a récemment annoncé prévoir 1,2 milliards d'euros pour l'année en cours.

Dans la présentation de ses résultats annuels, Iliad a déclaré avoir porté en 2016 sa part de marché dans le mobile à 18%, cinq ans après son entrée sur le marché, avec 12,7 millions d'abonnés sur mobile dont un million recrutés sur l'année 2016.

Côté fibre, la maison-mère de Free a annoncé s'attendre à 200.000 nouveaux abonnés cette année, puis entre 300.000 et 500.000 par an à moyen terme.

Découvrir plus d'articles sur :