Xavier Niel

Xavier Niel, vice-président d'Iliad. Flickr.com/Official Leweb Photos

Iliad — la maison-mère de Free — a publié de solides résultats au S1 grâce à l'amélioration de sa rentabilité dans le mobile, qui a compensé le ralentissement des recrutements dans le fixe où les opérateurs se livrent une bataille des promotions.

Sur la période avril-juin 2017, Free reste pour le 22ème trimestre consécutif le premier recruteur, avec 200.000 nouveaux clients, portant le total à 13,1 millions d'abonnés, soit une part de marché de 18,5%.

Le quatrième opérateur mobile en France, qui s'est lancé en 2012 avec deux offres à prix cassés (2 euros et 19,99 euros par mois) arrive à conserver sa place de champion, "en continuant d'enrichir régulièrement son offre pour le même prix", précise le communiqué du groupe Iliad fondé par Xavier Niel. 

Sur l'ensemble du S1, l'intégralité des gains nets d'abonnés ont été réalisés sur l'offre à 19,99 euros qui inclut le très haut débit mobile et une "généreuse enveloppe" de "data", ajoute le communiqué.

Le groupe compte par ailleurs désormais 6,8 millions d'abonnés 4G, soit plus de 50% de sa base d'abonnés mobiles. Et pour le 9e trimestre consécutif, la qualité de son réseau 4G a été récompensée par le meilleur score nPerf pour les connexions 4G au 2ème trimestre 2017, souligne le groupe dans son communiqué.

Au S1, Iliad a fait état d'une hausse de 8,2% de son excédent brute d'exploitation (Ebitda). Quant à son chiffre d'affaires, il progresse de 7,3% au S1 à 2,46 milliards d'euros.

La maison-mère de Free a sinon annoncé une marge brute qui s'élève à 1.307 milliard d'euros au 30 juin 2017, en hausse de près de 150 millions d'euros en valeur absolue et en progression de plus de 12% par rapport au premier semestre 2016.

Lors d'une conférence analystes ce vendredi matin, Xavier Niel a également parlé de la nécessité de lancer très prochainement — mais sans préciser de date — une nouvelle Free box, en raison de la rude bataille des prix qui s'opère actuellement: 

"Bien évidemment quand on se retrouve dans des situations comme ça avec une grosse agressivité, c'est la qualité de nos box sur le fixe qui nous fait recruter. Donc oui il va falloir à un moment qu'on ait une nouvelle box. On a tenté de retarder ça, mais il y a un moment où on ne peut plus le retarder. Donc on va revenir avec une nouvelle box, et aller recréer du buzz et refaire de la croissance."

Iliad se prépare à se lancer pour la première fois à l'étranger, en Italie, où il espère conquérir à terme un quart du marché en appliquant les recettes qui ont fait son succès en France.

Les résultats d'Iliad au S1 ont été bien accueillis par les investisseurs. A la bourse de Paris ce vendredi matin, le titre Iliad gagnait 1,36% à 219,90 euros vers 10h30 (heure française). 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les 6 lieux les plus tendance à Berlin, selon les utilisateurs de l'appli Mapstr

Comment Sony a créé la manette de jeu parfaite