Xavier Niel

Xavier Niel, vice-président d'Iliad. Flickr.com/Official Leweb Photos

Lancée le 4 décembre 2018, la Freebox Delta suscitait des inquiétudes chez les investisseurs et des moqueries de la part des concurrents d'Iliad, la maison-mère de Free. Mais le chiffre dévoilé ce jeudi 14 mars par l'opérateur télécom rassure le marché. Free revendique en effet 100 000 abonnés à sa nouvelle box haut de gamme. "Nous avons été surpris par cet énorme succès. La Freebox Delta est une merveille tant pour sa connexion Fibre 10G, son agrégation xDSL+4G, son incroyable WiFi, Netflix inclus, que pour le son d’exception Devialet", s'est félicité Xavier Niel dans un communiqué.

Le co-fondateur de Free s'est au passage excusé pour les les difficultés de livraisons de la Freebox Delta en décembre. Selon lui, l'opérateur aurait été victime de son succès. "Aujourd’hui, nous livrons nos nouveaux abonnés au fil de l’eau, mais nous n’avions pas imaginé un tel succès. Seuls quelques milliers d’abonnés ont pu être livrés en décembre, nous présentons une nouvelle fois nos excuses pour ces retards."

La communication d'Iliad permet de couper court aux rumeurs. Ses concurrents, notamment Orange et Bouygues Telecom, assuraient ne percevoir aucun impact de cette nouvelle box sur leur base d'abonnés. "L'impact commercial du lancement de la Freebox Delta, c'est qu'il n'y a aucun impact", avait déclaré Martin Bouygues en février.

Pour le moment, le communiqué de Free fonctionne. L'action Iliad redémarre à la Bourse de Paris et gagne 3,72% à 10h22, jeudi 14 mars.

Cours de l'action Iliad à 10h22, jeudi 14 mars 2019. Investing

L'opérateur, qui a cassé les prix dans le secteur télécom lors de son arrivé sur le marché en 2012, a choisi de faire évoluer sa stratégie avec cette nouvelle box à 49,99 euros, intégrant des services et technologies complémentaires. Mais il faudra encore attendre pour évaluer si la Freebox Delta est un véritable succès commercial. D'autant que le communiqué lapidaire d'Iliad laisse plusieurs questions en suspens. Free ne précise pas quelle est la part de nouveaux abonnés parmi les 100 000 annoncés, pointe notamment Le Figaro. Certains clients de l'opérateur ont en effet pu échanger leur ancienne box pour la nouvelle.

Free n'indique pas non plus à quel abonnement ses clients ont souscrit, s'il s'agit bien de celui à 49,99 euros par mois plus 10 euros supplémentaires pour bénéficier du player Devialet.

L'enjeu est de taille pour Free, qui mise sur la Freebox Delta pour stopper l'érosion de sa base d'abonnés. Sa maison-mère Iliad souffre en Bourse depuis début 2018. Et les premiers mois de 2019 sont également compliqués pour l'action de l'opérateur, qui a chuté de 28,5% depuis le 31 décembre.

Evolution du cours de l'action Iliad sur les 6 derniers mois. Investing

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Martin Bouygues se moque de la Freebox Delta. Avec Xavier Niel, c'est la guéguerre depuis des années.

VIDEO: Ashton Kutcher explique pourquoi il n'a pas tout de suite investi dans Uber et pourquoi il est si facile de sous-estimer une nouvelle idée