Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'Inde investit 1,4Md$ dans sa première mission spatiale habitée

L'Inde investit 1,4Md$ dans sa première mission spatiale habitée
© Bates College Museum of Art
  • Le Premier ministre indien Narendra Modi a annoncé lors de la fête de l'Indépendance que l'Inde lancerait sa première mission spatiale habitée d'ici 2022.
  • Le coût global de la mission, qui va comprendre une équipe de trois astronautes en orbite autour de la Terre pendant sept jours, a été estimé à environ 1,4 milliard de dollars.
  • Le but de la mission est de consolider le statut de l'Inde en tant que "puissance spatiale", mais le pays d'Asie envisage également d'extraire du carburant de la Lune un jour.

Pendant son discours lors du jour de l'Independence plus tôt ce mois-ci, le Premier ministre indien Narendra Modi a donné une deadline pour la première mission spatiale habitée du pays. Il a annoncé que l'Organisation de recherche spatiale indienne (ISRO) allait envoyer un astronaute autour de la Terre d'ici 2022.

A date, le coût global de la mission est estimé à 1,4 milliard de dollars, beaucoup moins que ce que les puissances spatiales que sont les Etats-Unis et la Russie ont dépensé pour leur expédition respective. La mission, qui comprendra une équipe de trois astronautes, devrait durer entre cinq à sept jours pendant lesquels le vaisseau spatial resterait en orbite à environ 300 et 400 km de la Terre.

L'ISRO est connue pour ses programmes spatiaux à bas coûts et l'organisation est devenue célèbre aux yeux du monde entier en 2014 quand sa mission Mangalyaan, où un satellite indien a été envoyé vers Mars pour un coût 10 fois moins cher que celui que la NASA a dépensé pour un projet similaire. Le satellite Mangalyaan a terminé ses 1000 jours en orbite martienne en juin dernier, selon l'ISRO.

Actuellement, l'Inde doit toutefois gérer des priorités plus urgentes — les infrastructures pour ses villes et la santé et l'éducation pour ses citoyens. Alors pourquoi vouloir dépenser 1,4 milliard de dollars pour une mission spatiale?

La réponse est simple: avoir le droit de se vanter.

Car devenir une puissance spatiale ne sera pas seulement une fierté nationale mais aussi une indication du rôle de plus en plus important de l'Inde sur la scène mondiale.

Et il ne s'agit pas là de la première mission spatiale du pays non plus. En plus de sa mission sur Mars, l'Inde a lancé le vaisseau Chandrayaan-1 pour explorer la surface de la Lune. Toutefois, la réussite d'une mission spatiale habitée reste un exploit réalisé seulement par trois pays jusqu'à présent — les Etats-Unis, la Russie et la Chine. A noter également, le Danemark a aussi une mission spatiale habitée prête pour 2022.

Du carburant de la Lune

Cependant, il existe une autre raison qui explique pourquoi l'Inde souhaite envoyer des astronautes dans l'espace. Le pays asiatique veut extraire du carburant du sol lunaire un jour. C'est dans cette direction que les ambitions spatiales et énergétiques de l'Inde convergent.

Le gouvernement indien veut évaluer la faisabilité d'exploiter du carburant à fusion nucléaire sans déchet situé sur le côté sud de la Lune.

Dans le cadre de la mission Chandrayaan-2, l'ISRO devrait envoyer un rover sur la Lune début 2019 pour analyser des échantillons de la surface lunaire pour déterminer la concentration d'hélium-3, un isotope potentiellement à 1000 milliards de dollars qui se trouverait en abondance sur la Lune en raison des vents solaires

Découvert pour la première fois lors des missions Apollo de la NASA, l'isotope non-radioactif ne produit pas de déchet quand il entre en fusion lors d'une réaction nucléaire et s'il est extrait de façon correcte, il pourrait fournir une source importante d'énergie pour alimenter la Terre. En décembre 2018, la Chine a l'intention d'envoyer son propre rover sur la Lune pour prélever des échantillons d'hélium-3, entre autres choses, ce qui prouve que la mission indienne est urgente.

Le rover Chandrayaan-2 rover devrait passer deux semaines à parcourir un rayon de 400 mètres sur la Lune. Après l'atterrissage du rover, l'ISRO compte également lancer une station spatiale en orbite. Une mission spatiale habitée devrait être le point culminant de ce programme.

Version originale: Dilsher Dhillon/ Business Insider India

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :