Ingenico dévisse à la Bourse de Paris, mercredi 23 janvier. Le spécialiste des solutions de paiements a lancé un nouvel avertissement sur ses résultats, anticipant désormais un résultat d'exploitation (Ebitda) de 485 millions d'euros pour l'ensemble de l'année 2018, contre 510 millions auparavant.

A l'automne, le groupe avait déjà abaissé son objectif d'Ebitda, de 545 millions à 510 millions d'euros.

Cette nouvelle alerte intervient alors que l'activité historique de terminaux de paiement d'Ingenico, la division "Banks & Acquirers", est à la peine. Elle accuse une baisse organique de 16% de son chiffre d'affaires en 2018, en raison notamment de la "dynamique moins forte qu'anticipée" de la région Europe, Afrique et Moyen-Orient (EMEA).

"La division Banks & Acquirers n’a pas livré les résultats escomptés, ne nous permettant pas d’atteindre nos objectifs annuels. Ingenico Group prend acte de ces résultats et met en œuvre les mesures nécessaires afin d’améliorer sa performance future", a déclaré Nicolas Huss, le directeur général de la société, dans un communiqué

A 11h21, le titre chute de 12,86% en Bourse, à 45,38 euros, alors que l'action Ingenico a déjà plongé de plus de 40% en 2018.

Cours de l'action Ingenico à 11h21, mercredi 23 janvier 2019. Investing

Le groupe compte optimiser l'organisation de son activité de terminaux de paiement cette année, via "un plan de réduction des coûts" et "une relance de sa dynamique commerciale".

Ingenico, dont le PDG a été congédié début novembre, a fait l'objet de rumeurs de rachats ces derniers mois, la banque Natixis, filiale de BPCE, et le spécialiste des Tickets Restaurants Edenred affichant leur intérêt pour le groupe. 

La société subit une concurrence accrue dans les moyens de paiement, les géants de la tech et les fintech investissant de plus en plus son secteur.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ingenico s'envole en Bourse alors que le spécialiste des terminaux de paiement est convoité par 2 grandes entreprises françaises

VIDEO: Voici comment Terry Crews fait pour rester positif tous les jours