Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La France rate son objectif de déficit public mais reste dans les clous pour Bruxelles

La France rate son objectif de déficit public mais reste dans les clous pour Bruxelles
© REUTERS/Francois Mori

Le déficit public de la France a atteint l'équivalent de 3,4% du produit intérieur brut en 2016, contre 3,6% en 2015, selon les premiers résultats des comptes nationaux des administrations publiques publiés vendredi par l'Insee.

On parle de un déficit public lorsque les dépenses publiques — de l'Etat, des collectivité locales et des administratons de Sécurité sociale — pour une année sont supérieures aux recettes publiques.

A 75,9 milliards d'euros en 2016, le déficit public 2016 s'inscrit un peu au-dessus de l'objectif du gouvernement, qui prévoyait de le ramener à 3,3% du PIB. En cause: une croissance inférieure aux prévisions.

Dans un communiqué, le ministre de l'Economie et des Finances, Michel Sapin, souligne que, "pour la troisième année consécutive, la France a scrupuleusement tenu ses engagements européens."

"En 2016, avec un déficit public de 3,4%, elle respecte exactement la recommandation de la Commission européenne. Toutes les conditions sont réunies pour que, en 2017, le déficit public revienne sous les 3%", comme Paris s'y est engagé.

Les dépenses publiques ont atteint 56,2% de la richesse nationale l'an passé, soit 0,5 point de moins qu'en 2015. Le taux de prélèvements obligatoires est revenu à 44,3% du PIB contre 44,4% un an plus tôt.

La dette publique a progressé dans le même temps de 49,2 milliards d'euros l'an passé pour atteindre 2.147,2 milliards, un nouveau record, soit l'équivalent de 96,0% du PIB contre 95,6% un an plus tôt.

Sur la durée du quinquennat, la dette publique aura connu une progression de 6,5 points, contre 25 points durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, souligne Le Monde. Le quotidien français conclut ainsi que "les comptes publics se sont améliorés", malgré "une croissance atone pendant les trois premières années du quinquennat".

Découvrir plus d'articles sur :