Elton John discute avec Christine Lagarde, directrice du FMI, au Forum économique mondial à Davos, 22 janvier 2018. REUTERS/Denis Balibouse

Plus de 3000 personnes du monde entier convergent chaque année, en janvier, vers Davos, une petit station de ski du canton des Grisons, en Suisse.

En temps normal, on y compte autour de 11.000 habitants.

Si on ajoute les forces de sécurité pléthoriques — 5000 soldats et 1000 policiers — aux visiteurs étrangers conviés à l'assemblée annuelle du Forum économique mondial, Davos subit donc pendant cinq jours une hausse de 40% de sa population. 

En 2018, la station a aussi dû encaisser la visite du président américain le plus éloigné des valeurs du Forum économique mondial: Donald Trump.

Derrière les déclarations de chefs d'Etat et de grands patrons, derrière les statistiques sur le dispositif sécuritaire et les manifestations venus protester contre les suppôts du grand capital, à quoi ressemble une petite bourgade perchée à 1500 mètres d'altitude, "bouclée" pour accueillir le gotha politique et économique mondial et quelques pop stars qui déambulent endimanchées sur des trottoirs glacés?

A l'occasion de la première participation de Business Insider France à Davos, on a pu se rendre compte du côté étonnamment provincial que peut avoir un des plus importants sommets économiques et politiques.

Davos est situé dans le canton des Grisons, à l'est de la Suisse, non loin du Liechtenstein et de l'Autriche. L'aéroport le plus proche est Zurich.

L'avion de 7h du matin de Paris est plein à craquer de participants en route pour le Forum économique mondial. On y lit le New York Times où s'affiche une publicité pour la "Equality Lounge @ Davos". On croise de grands patrons français et des hommes d'affaires indiens.

Dans l'avion pour Zurich, direction la réunion annuelle du Forum économique mondial à Davos 2018. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

Après 1h20 de vol, on atterrit à Zurich, situé à environ 150 kilomètres au nord-ouest de Davos.

La première escale du périple pour rejoindre la réunion du Forum économique mondial à Davos 2018. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

Une navette gratuite du WEF emmène les participants vers les hauteurs du mont Jakobshorn. Le trajet dure un peu plus de 2 heures.

Dans le bus direction la réunion annuelle du Forum économique mondial à Davos 2018. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

A l'entrée de Davos Dorf, l'héliport accueille les participants VIP. On contemple le spectacle dans les embouteillages, sans se douter encore que la circulation pendant le WEF est un problème en soi. 

Héliport de Davos, janvier 2018. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

Après six heures de trajet de porte à porte, voici celles de la "Registration", où on obtient son badge et, pour les participants, une sacoche contenant des objets précieux comme une paire de crampons pour marcher dans la neige.

L'enregistrement pour la réunion annuelle du Forum économique mondial à Davos 2018. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

Le badge est un élément important de statut à Davos. Les journalistes ordinaires ont droit à un badge orange. C'est un des moins importants dans la hiérarchie de Davos — l'accès à de nombreuses pièces est interdit, même si on peut déambuler au milieu des puissants dans le Centre des congrès. Le badge blanc avec hologramme, lui, ouvre toutes les portes. De loin, les gens peuvent vite vous jauger à la couleur de votre badge

Le badge orange du WEF est réservé à la presse "de base". Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

Les crampons à chaussures sont un autre accessoire précieux et courant à Davos: enfilés sur une paire de mocassins, ils permettent de rester digne en arpentant les trottoirs enneigés de la station.

Ces crampons réfléchissants permettent à des gens en mocassins de marcher sereinement sur des sols gelés. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

La partie Davos Dorf est prise d'assault par des participants du Forum économique mondial, mais on y croise aussi de nombreux vacanciers qui veulent juste profiter des pistes de ski et attendent les bus pour rejoindre un téléphérique.

Participants au WEF et skieurs se font face dans Davos Dorf. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

A Davos Platz, l'autre partie de la station, le paysage est un peu différent: le WEF a clairement pris possession de la rue principale...

La gare de Davos Platz. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

De grandes entreprises et des pays qui veulent attirer des investisseurs internationaux y ont ouvert des pop-up stores de part et d'autre de la chaussée... 

Les boutiques pop-up jalonnent la rue principale de Davos Platz. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

Même des entreprises habituellement très discrètes comme Palantir, spécialiste du big data et proche des renseignements, ont établi ici une présence très visible. 

Pop-up Palantir à Davos 2018. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

Ces entreprises essaient de capter l'attention des participants en route vers le Centre des congrès. Avec un objectif: faire des affaires.

Affiche publicitaire pour l'état indien du Maharashtra, à Davos 2018. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

Le Centre des congrès, centre névralgique de ce rassemblement, accueille des centaines de conférences, dont la plupart sont "off the record", c'est-à-dire confidentielles. 

De nombreuses chaînes de télévision envoient leurs direct devant le Centre des congrès de Davos. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

Un important barrage de sécurité filtre et fouille les participants à plusieurs dizaines de mètres du Centre des congrès. Rien de plus normal vu la concentration de personnalités qui s'y retrouvent. 

Barrage de sécurité au Forum économique mondial à Davos 2018. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

Mais c'est aussi dans ces embouteillages humains que l'on croise d'éminents personnages comme John Negroponte et la légende de Bollywood, Shah Rukh Khan, venu à Davos au nom de sa fondation qui défend les droits des femmes et des enfants en Inde.

A l'intérieur du Centre des congrès, on comprend ce que signifie réellement le dress code "business casual" de Davos. Pour les uns, cela se traduit par une tenue chic assortie de chaussures de marche...

Look ordinaire à la réunion du Forum économique mondial à Davos 2018. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

... pour d'autres cela revient à pratiquer un discret jeu de souliers musicaux au vestiaire ou dans un coin du Centre des congrès.

Le bal des souliers de Davos. Marie-Catherine Beuth/Business Insider

Dans le Centre, le gotha politique et économique déambule librement. On passe à côté de la reine Rania de Jordanie et d'Angela Merkel, Carlos Ghosn et Alexis Tsipras, et de nombreux Young Global Leaders et Global Shapers, les deux programmes du WEF qui révèlent la nouvelle génération de leaders internationaux.

Pause déjeuner pendant la réunion du Forum économique mondial à Davos 2018. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

La salle de presse est isolée dans un petit pavillon à quelques minutes de marche du Centre des congrès. Et les journalistes du monde entier sont tellement nombreux que les places se réservent de bonne heure avec des affichettes en papier.

Salle de presse au Forum économique mondial à Davos 2018. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

Mais beaucoup de choses à Davos se passent à l'abri des regards de la presse. On sait juste que des responsables politiques et économiques en profitent pour avoir de nombreux échanges en direct.

Une bonne manière de rencontrer des gens intéressants de façon informelle à Davos est de prendre une des navettes qui sillonnent le village. En revanche, en raison d'embouteillages importants, elles ne sont pas toujours idéales pour se déplacer. 

Les embouteillages sont légion pendant la réunion du Forum économique mondial à Davos 2018. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

Du coup, on peut croiser Eric Schmidt, l'ex-patron de Google, en train de remonter prudemment un trottoir enneigé, être doublé par le Premier ministre canadien Justin Trudeau et son entourage à pied, ou croiser toutes sortes de gens importants.

Ce sentiment de sécurité et d'égalité entre VIP est certainement la clé du succès de Davos car il permet aux puissants de se comporter brièvement comme des gens normaux...

...mais il débouche aussi parfois sur des messages un peu hasardeux.

"Un endroit commode pour humanitaires". Vu à Davos 2018. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

Village suisse apprêté pour accueillir la crème politique et économique mondiale, Davos a aussi quelques surprises en stock pour le visiteur étranger, comme cette étonnante découverte dans le distributeur automatique de la gare de Davos Dorf, avant de repartir.

Pour 3 francs suisses, le distributeur de la gare de Davos propose du thé au cannabis. Marie-Catherine Beuth/Business Insider France

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le PDG de Salesforce utilise une intelligence artificielle pour diriger son entreprise — et elle a récemment mis un cadre européen à l'épreuve

VIDEO: Tarana Burke explique pourquoi elle a créé le mouvement #MeToo — et évoque son avenir