Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Intermarché, Franprix, Leclerc... Certains supermarchés durcissent les consignes pour faire ses courses

Intermarché, Franprix, Leclerc... Certains supermarchés durcissent les consignes pour faire ses courses
Les caisses d'un supermarché Franprix en région parisienne, mardi 24 mars 2020. © Business Insider France/Sophie Levy Ayoun

Comment faire ses courses ? S'il y a bien un sujet qui est au centre des préoccupations de tous les Français en cette période de confinement, c'est celui-ci. Dès la mi-mars, les gens ont commencé à se ruer en supermarchés pour acheter des stocks de pâtes ou de papier toilette. La cohue a connu son paroxysme lundi 16 mars, la veille de l'annonce du confinement par le président de la République, provoquant des attroupements en magasins difficilement compatibles avec les mesures sanitaires demandées pour endiguer l'épidémie due au coronavirus.

Certaines mesures ont d'ores et déjà été mises en place dans les supermarchés à la mi-mars : distance d'un mètre entre les clients, masques et gants donnés au personnel, paiement en CB privilégié, priorité au personnel soignant, etc. Mais cela ne semble pas suffisant : le non-respect des consignes ou les comportements inadéquats de certains clients semblent continuer. Des supermarchés ont donc décidé, localement ou au niveau national, de mettre en place des mesures encore plus drastiques en magasin pour lutter toujours plus contre la propagation du Covid-19.

Voici quelques exemples de mesures prises en supermarchés ces derniers jours :

Un caddie = une seule personne en magasin

Affiche dans un magasin Intermarché de région parisienne (92), jeudi 19 mars 2020 Business Insider France/ Sophie Levy Ayoun

Devant l'affluence que la plupart des supermarchés ont connu la semaine dernière, certains magasins ont décidé de réagir : ils demandent maintenant que les Français fassent leurs courses seuls. Et qu'un caddie ou un chariot ne soit poussé que par un client unique.

A lire aussi — Pourquoi vous devriez trouver plus de produits français que d'habitude dans les supermarchés

Des gants en plastique sont proposés à l'entrée du supermarché pour pouvoir faire ses courses en toute sécurité

Le spécialiste de la grande distribution, Olivier Dauvers, indique dans un tweet qu'à l'entrée du magasin Grand Frais de Cesson-Sévigné en Ille-et-Vilaine (35), des gants en plastique sont proposées aux clients afin de garantir des conditions sanitaires optimales. Une initiative difficile à généraliser devant le manque de gants dans le pays.

Aucun enfant n'est plus accepté à l'intérieur du magasin 'sauf cas impérieux'

INFORMATION (MAGASIN ET DRIVES) Nous avons du prendre des décisions fortes face aux comportements irresponsables de...

Posted by E.Leclerc Montévrain on Saturday, March 21, 2020

Les regroupements de personne étant interdits pendant la période de confinement, les enseignes essaient de limiter au maximum le nombre de clients présents pour faire leurs courses. Dans le supermarché Leclerc de Montévrain en Seine-et-Marne (77), les consignes sont claires depuis le week-end dernier : plus aucun enfant n'est admis en magasins précise un post sur la page Facebook du point de vente. Sauf "cas impérieux", parent vivant seul avec un enfant trop petit pour rester au domicile par exemple.

Les quantités de certains produits sont désormais rationnées

Affiche dans un magasin Franprix de région parisienne (92), lundi 23 mars 2020 Business Insider France/Claire Sicard

Dès le début de la crise et quelques jours avant le début du confinement, les Français se sont rués dans les supermarchés pour faire des stocks de produits : pâtes, riz, papier toilette etc. Cette surconsommation, évidemment pas anticipée par les enseignes, a généré des ruptures de stock dans certains magasins et des problèmes logistiques. Pour éviter ces soucis à l'avenir, des supermarchés rationnent les quantités de produits : 2 kilos de riz ou de pâtes maximum par personne, 2 packs d'eau ou de lait ou encore 2 paquets de papier toilette ou de sopalin, par exemple.

Le rayon vrac de certains supermarchés n'est désormais plus disponible pour des questions d'hygiène

Autre trouvaille d'Olivier Dauvers, le rayon vrac d'un magasin (non identifié) désormais indisponible comme l'affiche de "La Direction" le confirme. Les manipulations semblent trop nombreuses pour garantir de bonnes conditions sanitaires. La question se posera-t-elle à l'avenir aussi pour le rayon libre-service des fruits et légumes ?

Pour rentrer dans ce supermarché, les clients devront obligatoirement 'se couvrir la bouche'

Repéré par le compte Twitter "Anti-Crise", le magasin Intermarché d'Aigrefeuille-d'Aunis en Charente-Maritime (17) met en place à compter de mercredi 25 mars une nouvelle mesure drastique : "toute personne souhaitant entrer dans le magasin devra obligatoirement se couvrir la bouche". Le magasin propose diverses solutions : masque pour ceux qui en ont, ou bien encore foulard ou écharpe...

Pour isoler le personnel des clients, du cellophane est disposé en quantité aux caisses du magasin

Les caisses d'un magasin de proximité Franprix en région parisienne (92) mardi 24 mars 2020 Business Insider France/ Sophie Levy Ayoun

Masques, casques de protection, vitres en plexiglass... Les solutions pour protéger le personnel travaillant en caisse se sont multipliés dans les supermarchés au fur et à mesure que l'épidémie due au coronavirus progressait. Certains points de vente ont décidé de muscler encore plus le jeu avec, par exemple, des morceaux de plastique fixés au plafond pour isoler les hôtes de caisse. Ou encore du cellophane disposé à hauteur du visage des clients.

À lire aussi — Carrefour, Monoprix et Franprix proposent des paniers de course déjà composés en livraison à domicile

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :