Intermarché lance son 'Franco-Score' pour mieux indiquer l'origine géographique de ses produits

Intermarché lance son "Franco-Score" pour donner des indications sur l'origine géographique des produits alimentaires et leur lieu de fabrication. Source : Intermarché

Intermarché va indiquer une nouvelle information sur l'emballage de certains de ses produits : l'origine géographique des produits alimentaires avec la mise en place d'un "Franco-Score". Ce dernier sera déployé d'ici le premier semestre 2020 sur les produits en marque propre d'Intermarché, c'est-à-dire "Monique Ranou" pour les charcuteries et "Pâturages" pour les produits laitiers. Grâce à une jauge graduée en pourcentage, le consommateur pourra lire directement la part d'ingrédients français présents dans le produit. Le Franco-Score indiquera également le lieu de fabrication exact avec la ville d'origine ainsi que le département, matérialisés sur une carte de France.

Pour donner quelques exemples concrets, les produits peu transformés, comme par exemple le fromage blanc 3,2% de la marque Pâturages aura un score de 100%. Les endives au jambon de la marque Monique Ranou, fabriquées avec des légumes belges, auront un score de 45%. Autre exemple, les lardons fumés bio de la même marque auront un score de 0% car l'approvisionnement en porcs bio français n'est pas possible aujourd'hui. Contacté par Business Insider France, Intermarché a indiqué que la méthode de calcul se basait sur le pourcentage d'ingrédients français en volume. Autre information, si un logo "origine France" officiel existe, par exemple "Le porc français", il sera également apposé sur l'emballage.

D'autres distributeurs pourraient-ils suivre ?

Intermarché se lance donc dans la bataille de l'origine des produits alimentaires. La mise en place de ce nouveau score sera grandement facilitée par sa filiale Agromousquetaires : Intermarché a en effet la particularité de fabriquer 100% de ses produits vendus sous marque de distributeur via cette filiale. "Par notre initiative, nous lançons un mouvement - dont nous souhaitons qu'il devienne collégial et collectif, pour généraliser ce référentiel (...)", assure Thierry Cotillard, président d'Intermarché.

À lire aussi — Intermarché modifie la recette de 900 produits pour avoir de meilleurs notes sur l'appli Yuka

Reste à savoir si d'autres acteurs de la grande distribution, voire même des industriels, suivront l'enseigne dans sa démarche. Selon Philippe Goetzmann, spécialiste de la grande consommation, même si cela risque de présenter un problème d'ego pour certains, "les distributeurs sont ceux qui sont collectivement les plus au fait des changements sociétaux". Il estime donc que d'autres suivront. "Pour les industriels c'est plus compliqué", toujours selon lui. Si quelques distributeurs ou industriels se lancent et que l'on trouve ces informations sur certains produits dans les rayons des supermarchés, le consommateur risque de "faire plus confiance à un produit 60% français qu'à un produit n'affichant aucune information sur ses origines". La démarche semble en tout cas "très vertueuse" pour le spécialiste.

Inspiré du logo 'Made in Australia'

Le logo "Franco-Score" semble inspiré par le logo australien "Made In Australia" sur lequel figure le dessin d'un kangourou et où on retrouve la jauge donnant un pourcentage des ingrédients australiens figurant dans le produit. La mise en place de la jauge, en plus du logo "made in Australia", a été mise en place par le gouvernement australien entre 2016 et 2018. Une différence de taille donc puis qu'en France, l'initiative vient d'Intermarché. Reste donc à voir si l'enseigne française va être suivie dans sa démarche.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Made in France : 9 exemples pour ne plus vous faire avoir par les emballages de produits alimentaires en supermarché

VIDEO: Ces poupées faites en silicone ressemblent à de vrais bébés — c'est effrayant