Publicité

Intermarché, Système U et Lidl se sont surpassés au mois d'août

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Intermarché, Système U et Lidl se sont surpassés au mois d'août
Intérieur du magasin Hyper U de La Chapelle-sur-Edre (44), septembre 2021. © Business Insider France/Claire Sicard
Publicité

Si l'été 2021 a été globalement assez pluvieux pour la France, le soleil a quand même brillé pour quelques enseignes de la grande distribution. Sur le mois d'août, c'est le groupement Les Mousquetaires — c'est-à-dire les magasins Intermarché et Netto — qui a le plus progressé en terme de ventes. Chaque mois, l'institut Kantar communique les chiffres des dépenses des ménages en produits de grande consommation. Selon ces données Worldpanel*, le groupe propriétaire des enseignes Intermarché et Netto a vu entre le 9 août et le 5 septembre 2021 sa part de marché progresser de + 0,8 point par rapport à la même période de l'année précédente, atteignant ainsi 16,3%. Et consolidant par là même sa solide place de numéro 3 de la grande distribution en France.

Les autres gagnants de la période, selon Kantar, sont les groupes Système U et Lidl. Concernant Système U, la part de marché a progressé de + 0,6 point courant août, atteignant 11,9%. Même chose pour le discounter Lidl qui progresse de + 0,6 point, grappillant encore et toujours des parts de marché pour arriver à 6,8% du secteur. Le challenger numéro un de Lidl, le discounter Aldi, qui a de grosses ambitions sur le territoire français après le rachat des magasins Leader Price, voit sa part de marché progresser de + 0,2 point sur la période, atteignant 2,4%.

À lire aussi — 6 choses à savoir sur Picnic, l'application qui rêve de concurrencer Leclerc sur la livraison

Seule autre enseigne à progresser au mois d'août, le groupe Leclerc, qui affiche une part de marché en hausse de + 0,2 point, moins que certains autres mois. Mais pas d'inquiétude : le leader de la grande distribution dans l'Hexagone est plus que jamais en tête du secteur, sa part de marché frôlant même les 23% pour atteindre 22,8% à fin août.

Ces bonnes performances peuvent sans doute être mises sur le compte de la saisonnalité. En effet, chaque année au moment des grandes vacances d'été, la France connaît un afflux de touristes dans certaines zones. Et ce sont souvent les supermarchés Système U ou Intermarché, bien implantés dans les zones les plus touristiques, qui en profitent. Pour les discounters Aldi et Lidl, mais aussi pour Leclerc dans une moindre mesure, l'importance donnée aux prix bas peut expliquer ces évolutions à la hausse.

Pénalisés par leurs hypermarchés, Casino est à la peine et Auchan dévisse

Si les distributeurs indépendants progressent bien, les autres groupes sont plus à la peine. L'institut Kantar ne communique jamais les évolutions négatives, mais les chiffres ont été relayés par le media spécialisé dans la grande distribution LSA. Si le groupe Carrefour limite les dégâts avec une évolution stable de sa part de marché sur le mois d'août, il enraye néanmoins la dynamique positive de ces derniers mois. Sa part de marché atteint 19%, le plaçant toujours en deuxième position derrière le groupe Leclerc.

Par contre, du côté des distributeurs Casino et Auchan, c'est la douche froide. Le groupe Casino chute encore de - 0,3 point de part de marché sur la période, atteignant 7,7% du secteur. La performance du propriétaire des enseignes Casino, Monoprix et Franprix est notamment pénalisée par les mauvais résultats des ses hypermarchés Géant. Selon LSA, les ventes des hypermarchés pour toutes les enseignes se sont effondrés de 1,7 point sur la période. Une hypothèse avancée explique cette contre-performance par la mise en place du pass sanitaire dans les magasins de grande taille.

Mais le bonnet d'âne revient au groupe Auchan qui perd 0,7 point de part de marché pour atteindre 8,9% de la grande distribution française. Si le groupe nordiste est lui aussi pénalisé par le poids des hypermarchés dans son chiffre d'affaires, les problèmes semblent plus structurels pour l'enseigne.

Les parts de marché détaillées par enseigne

Voici les parts de marché (en pourcentage) des différents groupes de distribution sur la période allant du 9 août au 5 septembre 2021 :

Flourish

*Les données de Kantar portent sur l'évolution des dépenses concernant les Produits de Grande Consommation (PGC) et Frais Libre-Service (FLS), c'est-à-dire l'alimentaire, l'hygiène, la beauté et l'entretien, sur la période du 9 août 2021 au 5 septembre 2021 (appelée "P9"), par rapport à la même période l'année précédente.

À lire aussi — Pour Michel-Édouard Leclerc, Amazon aura du mal à "dégommer l'offre de Leclerc à Concarneau"

Découvrir plus d'articles sur :