660 introductions en Bourse ont eu lieu dans le monde au premier semestre — voici les 7 places boursières qui ont accueilli le plus d'IPO

Mike George, PDG de Qurate Retail, Inc., sonne la cloche d'ouverture pour célébrer l'entrée de son entreprise au Nasdaq à New York, États-Unis, le 12 juin 2018. REUTERS/Brendan McDermid

Dans un contexte géopolitique et commercial tendu, le nombre d'introductions en Bourse (IPO) a diminué de 27% dans le monde au premier semestre 2018, par rapport à la même période de l'année dernière.

Au total, 660 IPO ont été réalisées, permettant de lever 94,3 milliards de dollars, selon l'étude réalisée par le cabinet d'audit EY.

Emmené par les Etats-Unis, le continent américain a enregistré une hausse de 18% des IPO et de 31% des sommes levées, à 35,3 milliards de dollars. A l'inverse, la région Asie-Pacifique a observé une baisse de 37% du nombre d'IPO et de 17% des montants levés, à 29,6 milliard de dollars.

Au sein de cette zone géographique, le Japon n'a connu qu'un léger recul, de 5%, des introductions, et les sommes réunies ont augmenté de 8%.

Du côté de l'Europe, le nombre d'IPO a baissé de 12%, mais les montants levés ont grimpé de 5%, à 23,8 milliards de dollars. Le Royaume-Uni, soumis aux incertitudes liées au Brexit, a enregistré une chute de 35% des introductions en Bourse et de 46% des sommes levées, à 3,9 milliards de dollars.

Les places de marché Euronext et Alternext, au sein de la zone euro, ont comptabilisé seulement 14 IPO au premier semestre, dont huit pour la Bourse de Paris. 

Voici les sept places boursières dans le monde qui ont accueilli le plus d'IPO au cours du premier semestre et ce qu'elles représentent par rapport à l'ensemble des introductions en Bourse

7. New York (NYSE), 35 IPO, soit 5,3% du nombre total d'introductions en Bourse dans le monde — C'est la première place boursière en termes de montants levés avec 18,6 Mds$.

Christopher Baldwin, PDG du BJ's Wholesale Club, sonne une cloche pour commencer à négocier les actions de son entreprise, lors de l'IPO au New York Stock Exchange (NYSE), États-Unis, le 28 juin 2018. REUTERS/Brendan McDermid

6. Shanghai (SSE), 37 IPO, soit 5,6% du total — Montants levés: 10,1 Mds$.

5. Tokyo (TSE, Mothers et JASDAQ), 38 IPO, soit 5,8% du total — Sommes levées: 2,7Mds$.

4. Australie (ASX), 40 IPO, soit 6,1% du total — Montants levés: 1,6 Mds$.

3. New York (Nasdaq), 66 IPO, soit 10% du total — C'est la deuxième place boursière pour les sommes levées avec 11,4 Mds$.

Mike George, PDG de Qurate Retail, Inc., sonne la cloche d'ouverture pour célébrer l'entrée de son entreprise au Nasdaq à New York, États-Unis, le 12 juin 2018. REUTERS/Brendan McDermid

2. Bombay (NSE, BSE et SME), 94 IPO, soit 14,2% du total — Sommes levées: 4 Mds$.

1. Hong Kong (HKEx et GEM), 97 IPO, soit 14,7% du total — Montants levés: 6,1 Mds$.

Une rue de Hong Kong. Wikimedia Commons

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: Ce café à Londres est recouvert de plusieurs centaines de néons — certains viennent de films très connus