Publicité

Israël prévoit de vacciner la totalité de sa population d'ici fin mars

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Israël prévoit de vacciner la totalité de sa population d'ici fin mars
Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu reçoit une dose de vaccin contre le Covid-19 au centre médical Chaim Sheba, à Ramat Gan (Tel Aviv), le 19 décembre 2020. © Amir Cohen/AP
Publicité

Israël prévoit de vacciner tous ses citoyens de 16 ans et plus contre le COVID-19 d'ici la fin du mois de mars. Cette décision fera du pays la première nation au monde à vacciner la totalité de sa population contre le coronavirus. "Nous apporterons cargaison après cargaison et achèverons la vaccination des personnes de plus de 16 ans en Israël au cours du mois de mars", a déclaré dimanche le Premier ministre Benjamin Netanyahou, qui s'est félicité d'une nouvelle livraison de doses du géant pharmaceutique Pfizer.

Alors que de nombreux pays du monde entier n'ont même pas encore lancé de campagnes de vaccination, Israël s'est imposé comme le leader mondial. La semaine dernière, Benjamin Netanyahou a annoncé avoir signé un accord avec Pfizer afin d'obtenir suffisamment de doses pour vacciner sa population adulte d'ici la fin mars. Déjà près d'un Israélien sur cinq aurait reçu une première dose. "Nous serons le premier pays au monde à se libérer du coronavirus", a assuré le Premier ministre israélien, intensifiant la campagne de vaccination du pays, l'opération "Retour à la vie".

A lire aussi — Aucun effet indésirable grave n'a été observé en France après la vaccination au Covid-19

Depuis le 10 janvier, Israël a administré 18,7 doses pour 100 personnes, ce qui représente de loin le taux le plus élevé par habitant de tous les pays, selon le système de suivi des vaccinations de Bloomberg. En comparaison, les États-Unis ont administré 2,4 doses pour 100 personnes, encore loin de son objectif d'immuniser 20 millions de personnes avant fin 2020.

La campagne de vaccination d'Israël a également été facilitée par la faible population du pays - moins de 9 millions d'habitants - et sa densité de population. Les experts ont également souligné que le système de santé publique centralisé d'Israël était un atout pour l'efficacité de sa campagne de vaccination, a indiqué Susie Neilson, de Business Insider.

Pour l'instant, le pays a limité les vaccinations aux personnes âgées de 60 ans et plus, ainsi qu'aux professionnels de santé et aux personnes vulnérables (à risque de développer des formes graves de la maladie). Plus de 72 % de ce groupe a été vacciné, selon Benjamin Netanyahou.

Version originale : Andrew Dunn/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :