L'autorité de la concurrence italienne vient d'infliger une amende à deux compagnies aériennes low cost parce qu'elles font payer aux passagers leurs bagages cabine. Ryanair, la première compagnie à bas coûts d'Europe, devra payer deux millions d'euros, tandis que la compagnie hongroise Wizz Air devra payer un million, rapporte l'AFP ce jeudi 21 février 2019. Selon l'Antitrust italien, ce supplément bagage cabine est une "pratique commerciale incorrecte, dans la mesure où elle trompe le consommateur sur le prix effectif du billet en n'incluant pas dans le tarif de base un élément essentiel du contrat de transport aérien qui est le 'grand bagage à main'".

Depuis le 1er novembre 2018, Ryanair et Wizz Air réclament un supplément allant de cinq à 25 euros par bagage à main, y compris en France. Pour la première compagnie, cette politique permet de réduire le retard des avions en incitant les passagers à davantage enregistrer leurs bagages en soute. Pour la seconde, il s'agit d'une décision "transparente et équitable pour tous" car les passagers ne paient que "pour les services qu'ils veulent utiliser". Pour l'Antitrust italien, qui avait été saisi par des associations de consommateurs italiennes, il s'agit d'une "augmentation du prix du billet de manière non transparente".

En novembre, la Direction générale de l'aviation civile française indiquait qu'il n'y a "pas de contrainte réglementaire qui impose à une compagnie la gratuité ou pas du transport des bagages", selon un porte-parole cité par Le Parisien.

Ryanair et Wizz Air ont 60 jours pour communiquer à l'Antitrust italien les mesures adoptées pour obtempérer à sa décision.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : L'énorme bonus que pourrait toucher le patron de Ryanair s'il double les performances de la compagnie aérienne

Facebook ne veut pas diffuser les vidéos en direct avec un léger différé après l'attentat en Nouvelle-Zélande