L'entreprise de prêt-à-porter d'Ivanka Trump met fin à ses activités

Ivanka Trump. REUTERS/Leah Millis

  • La marque de prêt-à-porter d'Ivanka Trump cesse ses activités. Les employés ont été prévenus de la fermeture mardi 24 juillet 2018. 
  • La première fille de Donald Trump a dit dans une déclaration: "Dans un avenir proche, je vais me concentrer sur le travail que j'effectue ici à Washington."
  • La marque d'Ivanka Trump a été boycottée par plusieurs chaînes de magasins depuis la campagne présidentielle de Donald Trump, avec un contrecoup qui a continué après sa prise de fonction.

La marque controversée de prêt-à-porter d'Ivanka Trump qui porte son nom cesse ses activités. 

L'entreprise, qui vend des vêtements et des chaussures, ferme "le plus tôt possible", alors que les employés ont été avertis de la fermeture, ce mardi 24 juillet 2018, ont rapporté Page Six et The Wall Street Journal

"Après 17 mois à Washington, je ne sais pas quand ou si je vais un jour retourner à mon entreprise mais je sais que je vais me concentrer dans un avenir proche sur le travail que j'effectue actuellement ici à Washington", a dit Ivanka Trump dans un communiqué. "Prendre cette décision aujourd'hui est la seule solution honnête pour mon équipe et mes partenaires." 

Abigail Klem, qui avait remplacé Ivanka Trump en tant que présidente de l'entreprise quand cette dernière s'était retiré des activités quotidiennes de l'entreprise après l'élection de son père, a dit dans un communiqué qu'elle et les autres personnes de l'entreprise ont été "très fières de la marque que nous avons créée et le contenu et les produits que nous avons développés."

"Nous avons vu de grosses ventes depuis la création de la marque, qui a continué tout au long de l'année avec un lancement réussi de notre magasin en ligne dont la croissance a été rapide", a dit Klem dans un communiqué. 

Elle a continué: "Je sais que c'était une décision très difficile pour Ivanka et je suis très reconnaissante pour l'opportunité qui m'a été offerte d'avoir pu diriger une équipe si talentueuse et dévouée. Face à des circonstances uniques, l'équipe a montré de la force et de l'optimisme." 

La marque d'Ivanka Trump a été boycottée depuis la campagne présidentielle de son père, avec un contrecoup qui a continué quand ce dernier a pris ses fonctions de président. 

Plus tôt dans le mois, la chaîne de grands magasins Hudson's Bay est devenue la dernière enseigne à retirer la marque d'Ivanka Trump de ses boutiques et son site internet. Plusieurs entreprises, dont Nordstrom, Jet.com, et Gilt, avaient retiré la marque l'an dernier.

Les ventes en ligne de la marque sur Amazon, Macy's, Bloomingdale's, et Zappos ont chuté de presque 45% l'année dernière à juin, par rapport à la même période de l'année précédente, a rapporté The Wall Street Journal, en citant des chiffres de Rakuten Intelligence. En novembre, un sondage de perception auprès des consommateurs de YouGov indiquait que la marque d'Ivanka Trump a chuté dans les 10 dernières places parmi plus de 1600 marques sondées.

Version originale: Kate Taylor/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Faire méditer les employés est tentant pour les entreprises — mais cela comporte un risque majeur, ont constaté 2 chercheurs

VIDEO: Voici comment s'entraîner à avoir une meilleure mémoire