J.K Rowling a abordé la sexualité de Dumbledore dans un bonus du film “Les Crimes de Grindelwald”. Warner Bros

ATTENTION : Cet article contient des spoilers du film "Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald".

J.K Rowling a donné un peu plus d'informations sur la relation qu'entretenaient Dumbledore et Grindelwald, personnages principaux du film "Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald", et la raison pour laquelle celle-ci est "clé" pour comprendre le futur directeur de Poudlard. Ces révélations ont été faites dans un bonus du film appelé "Distinctly Dumbledore" — disponible sur le Blu-Ray du film.

"Ce n’est pas facile d’être Dumbledore" affirme ainsi J.K Rowling. "Le ministère de la magie ne lui fait pas confiance, ils savent qu'il a un lourd passé notamment car il flirtait avec l'idéologie de Grindelwald." poursuit-elle. "C’est la partie d’Harry Potter qui m'intéressait le plus de revisiter car la relation entre Grindelwald et Dumbledore est clé pour construire le personnage de Dumbledore."

J.K Rowling s'est donc décidée à donner aux fans de la saga plus d'informations sur la dynamique ambiguë entre ces deux personnages, ennemis dans "Les Crimes de Grindelwald" mais auparavant amis et adeptes de théories conspirationnistes lorsqu'ils étaient adolescents.

C'est votre dernière chance d’arrêter la lecture de cette article avant les spoilers.

Dumbledore a rencontré Grindelwald l’été suivant l'obtention de son diplôme de Poudlard, juste après la mort de sa mère. Warner Bros.

"Leur relation était incroyablement intense, elle était passionnée — c'était une relation amoureuse," explique l’auteure. "Mais comme cela arrive souvent dans les relations, hétérosexuelles, homosexuelles ou autres, on ne sait jamais vraiment ce que l’autre personne éprouve. On ne peut pas savoir, seulement imaginer."

"Même si je pense qu'il y a une dimension sexuelle à cette relation, je suis moins intéressée par leur sexualité que par les émotions qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre, ce qui est finalement la chose la plus fascinante qu'ont en commun toutes les relations humaines."

J.K Rowling avait révélé qu'elle avait toujours conçu le personnage de "Dumbledore comme étant gay" après avoir publié le septième et dernier volet de la série, "Harry Potter et les reliques de la mort".

Il n'y a aucune mention sur la sexualité de Dumbledore dans la saga originale "Harry Potter". Warner Bros.

Certains fans ont exprimé leur déception voire un sentiment de trahison face au fait que la sexualité de Dumbledore n'a jamais été ouvertement présentée dans la série dérivée "Les Animaux Fantastiques" où l'on peut voir le sorcier pendant son adolescence.

"Il y a des scènes du film où j'ai consciemment essayé de démontrer et suggérer le fait que Dumbledore porte toujours de l’affection à Grindelwald", a expliqué le réalisateur David Yates, dans le bonus. "On peut y voir non seulement des regrets mais aussi l’amour qui existait entre les deux hommes."

"C'est une relation exigeante, profonde et authentique", a-t-il ajouté. "Parallèlement à l'aventure, les animaux, le fantastique et tout ça, c'est l'histoire de deux hommes qui se sont aimés et qui doivent désormais se combattre. C'est une histoire très moderne."

Dumbledore (Jude Law) voit Grindelwald (Johnny Depp) dans le miroir du Rised. Warner Bros.

Ezra Miller, qui incarne le sorcier Croyance Bellebosse et se considère comme queer dans la vraie vie, a pris position sur cette décision controversée de ne pas rendre l’attirance de Dumbledore envers Grindelwald "explicite" à l'écran. "C'est une idée qui me parait étrange, que chaque forme de représentation doive se ressembler." a affirmé Ezra Miller à Total Film. "Il voit Grindelwald comme son jeune amant, l'amour de sa vie, il le voit dans le miroir du Rised. Qu'est ce que le miroir du Rised vous montre ? Rien de plus que le désir le plus ardent de votre coeur. Si cela n’est pas explicitement gay, je ne sais pas ce que c’est."

A travers les "Crimes de Grindelwald", Croyance a pour mission de découvrir sa vraie lignée. Warner Bros.

Autre décision controversée, le twist final des "Crimes de Grindelwald" révèle que le personnage de Croyance est en réalité le frère de Dumbledore. "C'est le coeur du problème qui divise Dumbledore et Grindelwald", explique J.K Rowling dans ce bonus — même si elle insinue également que les apparences peuvent être trompeuses.

"La grande question à laquelle ce film pourrait répondre est 'Qui est Croyance?' mais de cette question dépendent également de nombreuses histoires," a-t-elle déclaré dans un autre extrait. "Tout ce que vous pensez savoir à la fin du film pourrait se révéler erroné à la fin du troisième volet… laissez l’histoire se dévoiler avant d’en tirer des conclusions hâtives."

Version originale : Callie Ahlgrim / Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les créateurs de Pokémon Go dévoilent 'Harry Potter : Wizards Unite ', voici tout ce qu'on sait déjà sur ce nouveau jeu mobile

VIDEO: Regardez ces planches de bois prendre feu à l'électricité — d'incroyables figures de Lichtenberg apparaissent