Publicité

Jack Dorsey trolle le Congrès américain en tweetant durant son audition

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Jack Dorsey trolle le Congrès américain en tweetant durant son audition
Le patron de Twitter, Jack Dorsey. © PRAKASH SINGH/AFP via Getty Images
Publicité

Jeudi, le patron de Twitter, Jack Dorsey, a été surpris en train de tweeter un sondage lors d'une audition du Congrès au sujet de la désinformation sur les plateformes de réseaux sociaux. Les législateurs ont interrogé Jack Dorsey, ainsi que Sundar Pichai, PDG de Google, et Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, sur la façon dont leurs sites gèrent la désinformation liée aux vaccins, les allégations de fraude électorale et l'extrémisme en ligne.

Le Congrès a demandé aux trois patrons de répondre par "oui ou non" à une série de questions complexes et détaillées. Les législateurs ont parfois interrompu les PDG lorsqu'ils tentaient de donner des réponses plus longues. Au cours de l'audition, Jack Dorsey s'est moqué de cette tactique en tweetant un sondage qui était simplement un point d'interrogation, demandant aux utilisateurs de Twitter de voter "oui" ou "non".

À lire aussi — Mark Zuckerberg veut que Donald Trump soit tenu responsable de la prise d'assaut du Capitole

La représentante démocrate Kathleen Rice a repris le tweet de Jack Dorsey et lui a demandé : "M. Dorsey, qui est-ce qui gagne, le oui ou le non, sur le sondage de votre compte Twitter ?" Jack Dorsey a répondu que le "oui" était en tête. Kathleen Rice a répondu : "Hmm, vos compétences multitâches sont assez impressionnantes". Au moment de la publication, le sondage comptait plus de 97 000 votes.

Twitter annonce avoir modifié certaines fonctionnalités afin d'empêcher la propagation de fake news

Tout en faisant face au Congrès, l'homme de 44 ans a également liké des tweets qui soulignaient que les législateurs prononçaient mal le nom de Sundar Pichai, et coupaient les PDG au milieu d'une phrase. Jack Dorsey, qui a fondé Twitter en 2006, a confirmé à un autre utilisateur de Twitter qu'il était pieds nus lors de l'audience.

Jack Dorsey a également retweeté le message d'un utilisateur de Twitter qui disait : "Ce serait génial si un député engageait [Jack] dans une discussion de fond sur l'idée des 'protocoles' de Twitter." L'homme d'affaires a tweeté sur l'idée de protocoles de Twitter avant l'audience. Il a déclaré que l'entreprise avait commencé à travailler sur un protocole décentralisé et open-source de réseaux sociaux appelé Bluesky, qui pourrait permettre aux utilisateurs de construire leur propre plateforme en ligne dont ils seraient les seuls propriétaires.

Les plateformes de réseaux sociaux ont fait l'objet d'un examen approfondi au cours de l'année écoulée pour la manière dont elles ont contrôlé la désinformation, en particulier pendant l'élection présidentielle et les émeutes du Capitole. L'audience au Congrès de jeudi, qui a duré cinq heures, était la première pour les PDG de la tech depuis l'investiture du président Joe Biden.

Twitter a déclaré le 1er mars qu'il bannirait les utilisateurs qui publient à plusieurs reprises des informations erronées sur les vaccins contre le Covid-19 sur la plateforme. Il a également déclaré que les tweets contenant des informations trompeuses seraient signalés.

Un mois avant l'élection amérucaube, la société a déclaré avoir modifié certaines fonctionnalités afin d'empêcher la propagation de fausses informations politiques, notamment en invitant les utilisateurs à publier un commentaire sur un tweet ("Citer le tweet") avant de le retweeter.

Lors de l'audition de jeudi, les législateurs ont déclaré que les changements apportés à la plateforme n'allaient pas assez loin. Ils pouvaient encore trouver facilement des contenus anti-vaccin sur Twitter et Facebook, a déclaré le représentant Mike Doyle, président de la sous-commission de la Chambre des représentants sur les communications et la technologie, selon CNN.

Version originale : Kate Duffy/Insider

À lire aussi — L'étonnante vie de Jack Dorsey, le patron de Twitter, qui ne mange qu'une fois par jour, sort avec des mannequins et adore le bitcoin

Découvrir plus d'articles sur :