Jack Ma, le cofondateur d'Alibaba, veut apprendre aux enfants comment "devenir plus humains"

Jack Ma, le cofondateur d'Alibaba, veut apprendre aux enfants comment "devenir plus humains"

Avant de faire fortune avec Alibaba, le milliardaire était professeur d'anglais. Shu Zhang/Reuters

Si vous demandez à Jack Ma sur quoi il travaille depuis qu'il a pris sa retraite, il vous parlera sans doute de son projet de visiter des écoles du monde entier l'année prochaine, afin d'y rencontrer le personnel enseignant. Le fondateur à la retraite du géant chinois Alibaba a révélé le 15 octobre dernier, lors de la conférence des PDG de Forbes à Singapour, que dans le cadre de son projet de retour à l'enseignement, il avait déjà commencer à construire "un peu d'une école maternelle", "un peu d'une école primaire" et un collège.

L'ancien professeur d'anglais a ajouté qu'il travaillait avec des enseignants de zones rurales depuis cinq ans et qu'il souhaitait développer certaines de ses idées. Jack Ma, qui a échoué à ses examens d'entrée à l'école primaire, au collège et à l'université, a plaisanté sur le fait qu'à l'heure actuelle il n'aurait jamais pu être engagé par Alibaba compte tenu de la concurrence que représente les diplômés de Stanford et d'Harvard. Plus sérieusement, l'ancien PDG s'est dit préoccupé par le fait que la jeune génération soit mal armée pour survivre à l'ère numérique si les systèmes éducatifs n'évoluaient pas dans les 20 à 30 prochaines années. 

Selon l'ex-PDG, il faut préférer la sagesse à l'intelligence dans les entreprises

Décrivant les gens intelligents comme étant ceux qui utilisent leur cerveau, Jack Ma s'est dit "très fier" de l'intelligence des employés d'Alibaba. Cependant, il estime préférable d'être une personne sage qui utilise son coeur. "La plupart des gens intelligents veulent gagner. Ce que nous voulons, c'est que les gens intelligents apprennent à vivre comme des humains. Quand les personnes intelligentes apprennent à se soucier des autres, de l'avenir, à être plus humain, l'entreprise devient chaleureuse, les choses se passe en douceur et elle gagne en soft power. Sinon il s'agit juste d'un groupe de gangsters", a t-il expliqué.

"C'est la raison pour laquelle je crois que nous avons besoin de plus de gens sages et de leaders", a-t-il poursuivi. "Une machine sera toujours plus intelligente que vous, tandis qu'elle n'a pas la capacité d'être sage. Les machines n'ont pas de coeurs, elles n'ont que des puces. Donc je pense que l'être humain doit apprendre la sagesse."

Il faudrait également changer le système éducatif selon Jack Ma

Le milliardaire a également suggéré de changer le système éducatif pour que les enfants apprennent à être "plus humain" à l'ère de l'intelligence artificielle. Selon lui, des compétences comme la musique, la danse, la peinture et le sport sont "très importantes", car ce sont des activités qui touchent le coeur des gens. Ils considèrent également comme essentielles, d'autres compétences comme la réflexion indépendante, l'innovation et la créativité.

"Quand les jeunes apprennent trop de choses à propos du succès, ils pensent qu'ils peuvent y accéder facilement", a continué Jack Ma. "Apprenez de vos erreurs, ne les évitez pas. Quand vous faites une erreur, apprenez à l'affronter, à la résoudre, à la défier. C'est ce qu'on appelle la sagesse. Et c'est ce qu'on devrait apprendre à nos enfants. C'est important.", a t-il dit, recevant les applaudissements du public. "Il y a beaucoup de problème, mais il y a toujours une solution. Nous devons nous en charger."

À lire aussi : l'incroyable histoire de Jack Ma, le cofondateur d'Alibaba qui prend sa retraite

Le fondateur d'Alibaba a ajouté qu'il se concentrerait principalement sur la jeunesse : "Faites confiance aux jeunes. Je leur fait plus confiance qu'aux personnes âgées et qu'a celles qui réussissent car il n'y a pas d'expert de l'avenir, il n'y a que des experts du passé. Quand vous travaillez avec des gens qui réussissent, ils parlent uniquement d'hier. Nous entrons dans un siècle, dans un monde, tellement nouveau. Mais quand tu travailles avec des jeunes, ils parlent de l'avenir", a-t-il conclu. 

Version originale : Rachel Genevieve Chia / Business Insider US

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 'Ne perdez pas de temps avec les investisseurs' : la leçon de business de Jack Ma, le patron d'Alibaba, à VivaTech

Qui est derrière TikTok, l'application chinoise de partage de vidéos n°1 aux Etats-Unis ?

  1. Inoussa OUEDRAOGO

    C'est propre !

Laisser un commentaire