Jack Ma, le créateur du géant du e-commerce Alibaba et l'homme le plus riche de Chine, a été identifié comme membre du Parti communiste

Le président du groupe Alibaba, Jack Ma, assiste à la conférence sur la philanthropie Alibaba Xin en 2018 le 5 septembre 2018 à Hangzhou, province du Zhejiang en Chine. VCG/VCG via Getty Images

  • Le fondateur du géant du e-commerce Alibaba Group, et première fortune de Chine, a été identifié par les médias chinois comme étant un membre du Parti communiste chinois.
  • Les spéculations sur les liens de Jack Ma avec le gouvernement chinois ont longtemps été l'objet de discussions, bien qu'il ait souvent gardé ses distances avec Pékin lors de ses prises de parole.
  • Lundi, le journal d'Etat People's Daily a écrit que le Parti communiste rendrait hommage à 100 personnalités, dont Jack Ma et deux autres magnats de la tech, pour leur contribution à l'économie chinoise.
  • Les analystes disent que cette révélation est un rappel de la façon dont le président Xi Jinping pousse la loyauté du Parti communiste dans tous les aspects de la société chinoise et de son économie.

Le fondateur du groupe chinois Alibaba, le géant chinois du e-commerce, qiu est également la première fortune du pays, a été identifié par les médias chinois comme appartenant au Parti communiste chinois (PCC).

Les spéculations sur les liens de Jack Ma avec le gouvernement chinois ont longtemps été l'objet de discussions, bien qu'il ait souvent gardé ses distances par rapport à Pékin lors de ses prises de parole.

Et alors que sa société de commerce en ligne avait précédemment levé des fonds en vendant des actions à des sociétés liées au PCC, Jack Ma a décrit sa relation avec le gouvernement ainsi: "Aimez-le, mais ne l'épousez pas".

Mais lundi, le journal d'Etat People's Daily a annoncé que le PCC rendrait hommage à 100 personnalités, dont Jack Ma et deux autres magnats de la technologie, pour leur contribution à l'économie chinoise.

L'article mentionne précisément Jack Ma comme "membre du PCC" et indique qu'il a été identifié comme "un puissant moteur de la demande intérieure" à la tête du groupe Alibaba.

"Sous sa direction, Alibaba s'est hissé parmi les 10 plus grandes entreprises mondiales en termes de valeur marchande, faisant de la Chine un acteur majeur du secteur du commerce en ligne, de la finance sur Internet et de l'informatique en nuage, générant de nombreux entrepreneurs et startup", peut-on lire dans People's Daily, qui cite un communiqué du gouvernement concernant le prix.

L'article cite également Robin Li, patron de Baidu, premier moteur de recherche en Chine, et Pony Ma, président du géant de l'internet Tencent Holdings, parmi les bénéficiaires de ces honneurs. L'article identifie Robin Li et Pony Ma comme "non partisans".

Bill Bishop, journaliste pour le journal chinois Sinocism, a déclaré que cette révélation sur Jack Ma n'était pas une surprise pour ceux qui ont suivi le succès d'Alibaba sur le marché mondial.

"Tout le monde se doutait qu'Alibaba devait être proche du PCC pour survivre", explique Bill Bishop à Business Insider, même s'il note que d'autres magnats chinois de la technologie ont réussi à créer des entreprises performantes sans promettre leur soutien au parti.

Bill Bishop ajoute que même si Jack Ma a décidé de quitter ses fonctions de président du géant du commerce en ligne en septembre 2019, la révélation de ses liens étroits avec le gouvernement chinois se poursuivra probablement à travers Alibaba.

"C’est un autre rappel qui montre qu'Alibaba doit être proche du PCC et compte tenu de la façon dont le président Xi Jinping pousse la loyauté du parti dans tous les aspects de l'économie et de la vie en général", poursuit Bill Bishop, "cela donnera des armes aux régulateurs déjà inquiets concernant les entreprises chinoises."

Version originale: Rosie Perper/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Jack Ma, cofondateur du géant tech chinois Alibaba, prendra sa retraite en septembre 2019

VIDEO: Voici les naissances les plus extrêmes du royaume animal