Le fondateur du géant internet chinois Alibaba prédit que dans 30 ans des robots seront de meilleurs PDG que les humains

Jack Ma au forum de Davos. YouTube/World Economic Forum

Certains salariés d'entreprises s'inquiètent d'être remplacés par des robots dans le futur. Mais ce sont peut-être leurs patrons qui devraient plus se préoccuper de leur avenir.

Jack Ma, le fondateur du géant chinois de l'internet Alibaba, envisage que dans 30 ans, des robots pourraient mieux faire le travail de chef d'entreprise que les humains. 

"Dans 30 ans, un robot sera sans doute en Une du magazine Time, sacré meilleur PDG de l'année", a récemment déclaré Jack Ma.

Dans un entretien avec le quotidien suisse Le Temps mardi, il justifie sa vision ainsi: 

"Les machines ont une meilleure mémoire que nous, calculent plus rapidement et n'éprouvent aucun état d'âme face à la concurrence. (...) Le cerveau humain est incapable de traiter, seul, la quantité de données de masse produites chaque jour. La montée en puissance des robots et de l’intelligence artificielle est donc inéluctable."

Jack Ma croit en revanche à la pertinence d'avoir des salariés humains. Pour lui, "les machines ne doivent pas se substituer intégralement aux salariés en chair et en os. Elles doivent intervenir comme partenaires, pour des tâches ne pouvant être accomplies par un collaborateur vivant."

Il suggère de modifier le système éducatif pour enseigner l'interaction avec l'intelligence artificielle aux enfants, précise aussi Le Temps.

L'entrepreneur de 52 ans est aujourd'hui à la tête d'un groupe de 36.000 employés. En 2016, Alibaba a engrangé près de 13,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires. 

Jack Ma était à Genève à l'occasion de la semaine du commerce électronique organisée par la Conférence de Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced).

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un économiste américain qui inspire Benoît Hamon conteste l'idée que les robots élimineront tous les emplois

VIDEO: Cette route est peinte en blanc pour lutter contre les fortes températures — voici comment elle fonctionne