Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Jack Ma serait resté chez lui et aurait voyagé en Chine, durant sa 'disparition'

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Jack Ma serait resté chez lui et aurait voyagé en Chine, durant sa 'disparition'
Jack Ma a fait profil bas pendant des mois au milieu de conflits avec les régulateurs chinois. © Wang HE/Getty Images

Les allées et venues de Jack Ma, le milliardaire chinois qui a fondé Alibaba et Ant Group, étaient floues depuis que le gouvernement chinois a pris des mesures contre ses entreprises fin 2020. Mais les relevés de vol de ce que l'on pense être le jet privé de l'homme d'affaires montrent qu'il a surtout été chez lui et qu'il a voyagé en Chine, principalement à Pékin et à Hainan, rapporte le Financial Times.

Le Financial Times montre que Jack Ma a eu accès à son jet et écarte les rumeurs selon lesquelles le milliardaire était assigné à résidence ou avait fui le pays pour se rendre à Singapour.

Jack Ma a fait profil bas pendant des mois après avoir publiquement critiqué le système de réglementation financière de la Chine en octobre, quelques semaines avant l'entrée en Bourse de sa société de fintech, Ant Group. L'introduction en Bourse, qui aurait été la plus importante de l'histoire, a été interrompue en novembre lorsque la Chine a introduit de nouvelles réglementations. En décembre, la Chine a lancé une enquête antitrust sur Alibaba.

À lire aussi — Le milliardaire Jack Ma a refait surface dans une vidéo de 50 secondes, selon les médias d'Etat chinois

Jack Ma n'a jamais cessé de voyager

En février, Jack Ma a été aperçu en train de jouer au golf au Sun Valley Golf Resort à Hainan, une île tropicale de Chine, ont indiqué des sources à Bloomberg News. C'était sa première apparition publique en deux mois, ce qui a apaisé les craintes sur son éventuelle détention.

Il a également fait une apparition vidéo de 50 secondes en janvier lors d'un appel où il s'est adressé à des enseignants ruraux à travers la Chine.

Le Financial Times a examiné les registres de vol compilés par Radarbox, une société de suivi des vols, et a fait correspondre les enregistrements d'un jet au programme de voyage connu de Ma au cours des trois mois précédant la répression de ses entreprises.

Jack Ma voyageait une fois tous les trois jours jusqu'à ce qu'il commence à faire profil bas en octobre, et il ne voyageait qu'une fois par semaine en janvier et février, selon le Financial Times.

Il semble qu'il se soit rendu à Pékin pour discuter de ses entreprises avec les régulateurs chinois, et des sources ont indiqué au Financial Times que Jack Ma a été directement impliqué dans les négociations concernant Ant Group.

Version originale : Kelsey Vlamis/Insider

À lire aussi — Le chef d'un gang qui a gagné 2,3M€ en vendant de l'eau comme vaccin contre le Covid-19 arrêté en Chine

Découvrir plus d'articles sur :