L'entreprise française Devialet, créatrice de l'enceinte connectée souvent primée Phantom, annonce une levée de fonds de 100 millions d’euros.

Parmi les investisseurs industriels et financiers internationaux, on trouve Renault, Sharp, Foxconn, le fonds d'investissement européen Ginko, BPI France, CM-CIC Investissement ou l'incubateur Playground Global.

Trois nouveaux investisseurs retiennent particulièrement l'attention :

Future French Champions, société d’investissement cofondée par le fonds souverain de l’Etat du Qatar et CDC International Capital ;

Roc Nation, la société américaine de production et de divertissement du chanteur Jay-Z ;

et l'ancienne ministre de la Culture et de la Communication Fleur Pellerin. Cette dernière aura un siège au conseil d'administration.

C'est le premier investissement du fonds Korelya, lancé en septembre par Fleur Pellerin en partenariat avec le groupe coréen Naver et sa filiale Line, acteur d'internet et des médias sociaux en Asie.

"Devialet est une véritable pépite qui a su innover et mettre le son au centre d’une révolution technologique. Ce premier investissement de Korelya Capital marque son ambition au service des entrepreneurs de la French Tech et plus généralement de la tech européenne pour les aider dans leur développement à l’international et notamment en Asie", indique-t-elle, citée dans un communiqué.

Devialet avait déjà été soutenue par un pool d'entrepreneurs français très connus comme Bernard Arnault (LVMH), Jacques-Antoine Granjon (vente-privee.com), Marc Simoncini (Meetic) et Xavier Niel (Free).

Devialet veut installer sa technologie dans l’automobile et la télévision

Devialet est connue du grand public pour son enceinte compacte haut de gamme Phantom, vendue 2000 euros. Plus de 30.000 exemplaires auraient déjà été écoulés.

Cette levée de fonds doit notamment permettre à l'entreprise de 250 salariés de déployer ses technologies dans les secteurs de l’automobile, de la télévision et des objets connectés "en nouant des partenariats et des alliances stratégiques et industrielles", explique la startup dans un communiqué.

L'extension de son réseau de distribution fait également partie de ses projets.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Une startup de l’internet des objets fête un tour de table éclectique avec le pétrolier Total et un administrateur de Christian Louboutin

VIDEO: Une neuroscientifique explique pourquoi certaines personnes qui réussissent souffrent du 'syndrome de l'imposteur'