Jay-Z va aider à vendre du cannabis en Californie

Beyonce et Jay-Z lors d'un concert de campagne pour la candidate démocrate aux présidentielles américaines Hillary Clinton à Cleveland, dans l'Ohio, aux États-Unis, le 4 novembre 2016.  Le rappeur américain a décidé de se lancer dans la commercialisation de cannabis, légale en Californie. REUTERS/Brian Snyder

Devenu officiellement le premier rappeur milliardaire en juin dernier, Jay-Z, de son vrai nom, Shawn Corey Carter, a décidé de diversifier ses sources de revenus en rejoignant un nouveau secteur surprenant. Il vient d'être nommé "stratégiste en chef" de Caliva, l'une des principales entreprises du secteur du cannabis en Californie. La consommation du cannabis pour usage récréatif est légal depuis 2018. "Il jouera un rôle essentiel dans l'orientation des tendances créatives, de la diffusion et de la stratégie de la marque", peut-on lire sur le site internet de Caliva.

"Tout ce que je fais, je veux le faire correctement et au plus haut niveau. Avec tout le potentiel de l'industrie du cannabis, l'expertise et l'éthique de Caliva en font les meilleures partenaires pour ce projet. Nous voulons créer quelque chose d'extraordinaire, nous amuser, faire le bien et emmener des gens dans ce voyage", a déclaré Jay-Z dans un communiqué publié par le journal britannique The Guardian. Le mari de Beyoncé était dealer lors de ses jeunes années à Brooklyn rappelle Les Echos.

L'industrie du cannabis en difficulté

Cette collaboration semble la bienvenue pour l'entreprise puisque le marché du cannabis n'est pas au beau fixe. Selon le cabinet BDS Analytics, cité par Les Echos, les ventes légales de cannabis en 2018 ont reculé à 2,5 milliards de dollars, ce qui correspond à 500 millions de dollars de moins que l'année 2017. Le président de Caliva, Dennis O'Malley s'est exprimé sur la chaîne de télévision américaine CNN en déclarant que cette collaboration avec Jay-Z permettrait "d'importants changements pour l'industrie en matière de visibilité". 

Jay-Z n'est pas la première célébrité à se lancer dans le business du cannabis, le rappeur Snoop Dogg a créé sa propre marque, Leafs by Snoop, et l'actrice Whoopi Goldberg a lancé en 2016 une gamme de produits à base de marijuana visant à soulager les crampes menstruelles.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici d’où provient la fortune de Beyoncé et Jay-Z et comment ils la dépensent

VIDEO: Cet oreiller de voyage devrait résoudre un problème fréquent des coussins classiques pour le cou