Jean-Baptiste Rudelle redevient DG de Criteo sur demande de ses actionnaires — il dirigera le groupe depuis Paris

Jean-Baptiste Rudelle, cofondateur de Criteo, lors de son intervention lors de la conférence Le Web en 2013 à Paris. Flickr/Le Web

Criteo, spécialiste français du reciblage publicitaire coté au Nasdaq, vient d'annoncer que son cofondateur et président Jean-Baptiste Rudelle, allait reprendre son poste de directeur général qu'il avait laissé en fin d'année 2015 à Eric Eichmann.

Ce dernier devient conseiller de Jean-Baptiste Rudelle, le temps d'une transition, qui dirigera le groupe depuis Paris.

"Le conseil d'administration a demandé au fondateur de Criteo, JB, de jouer un rôle plus actif pour aider l'entreprise dans sa prochaine phase de croissance", a déclaré Jim Warner, administrateur indépendant principal, cité dans un communiqué.

Jean-Baptiste Rudelle avait quitté la direction opérationnelle de l'entreprise en 2015 pour se consacrer à la stratégie à long terme en tant que président exécutif du conseil d'administration.

Parallèlement, il a également quitté les Etats-Unis depuis quelques semaines pour rejoindre la capitale française afin de diriger la startup qu'il a monté en fin d'année dernière, Less, spécialisée dans le voiturage courte distance.

Criteo annoncera ses résultats du T1 2018 le 2 mai prochain.

En fin d'année dernière, la société craignait de subir de plein fouet une nouvelle fonctionnalité installée par Apple dans Safari qui limite la diffusion de publicités ciblées au gré votre navigation — le métier même de Criteo. La perte était estimée à 20 millions de dollars.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le cofondateur de Criteo vient de lever 16M€ pour sa nouvelle startup — il s'attaque à un tout nouveau marché

VIDEO: Voici comment Terry Crews fait pour rester positif tous les jours