Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Jean Castex annonce 3 cas prioritaires pour les dépistages et réduit à 7 jours la durée d'isolement

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Jean Castex annonce 3 cas prioritaires pour les dépistages et réduit à 7 jours la durée d'isolement
Le Premier ministre Jean Castex, en septembre 2020. © Antoine Gyori /Corbis via Getty Images

Le Premier ministre, Jean Castex, a effectué plusieurs annonces vendredi 11 septembre, peu après 17h30, à l'issue d'un Conseil de défense consacré à la gestion de l'épidémie de coronavirus. Depuis Matignon, où il est placé en isolement après avoir côtoyé samedi dernier le directeur du Tour de France, testé positif au Covid-19, il a de nouveau écarté la perspective d'un reconfinement généralisé. Mais il s'est aussi inquiété d'une "dégradation manifeste" de la situation sanitaire en France, précisant que le taux d'incidence du coronavirus augmentait au sein de la population, ainsi que le nombre de personnes hospitalisées.

Après une période estivale "marquée par une forme de relâchement", il appelle à la responsabilité de chacune et chacun, rappelant que le virus circule plus chez les jeunes mais affecte surtout les plus fragiles et les personnes âgées in fine. Pour "casser les chaînes de contamination", il s'est prononcé pour un dépistage rapide et a annoncé trois cas prioritaires, afin de réduire pour ce public les temps d'attente devenu importants : les personnes présentant des symptômes, celles qui ont côtoyé des personnes infectées (cas contacts) et les professionnels de santé.

42 départements en rouge, situation préoccupante à Marseille et Bordeaux

Les laboratoires devront réserver certains créneaux horaires à ces cas prioritaires, leur évitant ainsi de longues files d'attente. Et des tentes de dépistage dédiées doivent en plus être déployées. Plus d'un million de tests sont réalisés chaque semaine en France, qui est devenu le troisième pays testant le plus en Europe, a précisé Jean Castex. Le chef du gouvernement a de plus promis 2 000 recrutements au sein de l'Assurance maladie pour améliorer le suivi de la maladie et le traçage du virus.

Comme pressenti, le Conseil de surveillance a par ailleurs réduit à 7 jours la durée d'isolement pour les personnes contaminées, au lieu de 14 actuellement. Une durée "pendant laquelle il y a un véritable risque de contagion", a expliqué le Premier ministre, tout en assurant que le respect de cette période de quarantaine "donnera lieu à des contrôles".

Enfin, Jean Castex a annoncé que désormais 42 départements étaient classés en rouge, soit en zone de circulation active du virus. Il a alerté sur la situation à Marseille, à Bordeaux et en Guadeloupe en particulier, où les contaminations au Covid-19 et les hospitalisations se sont récemment multipliées. Les préfets concernés devront lui proposer un ensemble de nouvelles mesures complémentaires d'ici lundi.

À lire aussi — Jean Castex recommande d'éviter les fêtes familiales et place 21 départements en zone rouge

Découvrir plus d'articles sur :