Publicité

Jeff Bezos a écrit des critiques amusantes sur Amazon avant de devenir milliardaire, les voici

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Jeff Bezos a écrit des critiques amusantes sur Amazon avant de devenir milliardaire, les voici
L'ancien profil de critique d'Amazon de Jeff Bezos a été déterré. © Getty Images
Publicité

La plupart des gens savent que Jeff Bezos est la personne la plus riche du monde, mais il est aussi le 78 951 609e critique d'Amazon. Grâce à une enquête menée par Billy Murphy Jr, collaborateur de Inc., l'ancien profil de critique de Jeff Bezos a été mis au jour. Il contient six évaluations datant de 2000 à 2006 et offre un aperçu divertissant de l'esprit et des habitudes d'achat du fondateur et PDG sortant d'Amazon, avant qu'il ne devienne multimilliardaire.

Un porte-parole d'Amazon a confirmé qu'il s'agissait bien du propre profil de Jeff Bezos et que les évaluations étaient les siennes.

Les six critiques sont généreuses, avec cinq étoiles — la meilleure note possible. Sur une période de six ans, Bezos a donné son avis sur des livres de non-fiction, un roman de science-fiction, un film primé, des jumelles et du lait.

À lire aussi — Voici 14 principes de leadership mis en place et toujours utilisés par Jeff Bezos chez Amazon

Vous trouverez ci-dessous toutes les critiques dans l'ordre chronologique de leur publication.

1. Critique de 'La vie est belle'

Jeff Bezos critique "La vie est belle" le 17 mars 2000.  Amazon

Jeff Bezos a écrit une critique pour le film "La vie est belle" de 1997, le 17 mars 2000. Il a qualifié le film oscarisé de "chef-d'œuvre".

La critique se lit comme suit : "Ce film est absolument tout ce qu'il est censé être. À la fois hystériquement drôle et larmoyant, il est finalement très édifiant. La photographie est également fantastique — une utilisation étonnante des couleurs.

"Le DVD propose un doublage anglais en option, mais je recommande vivement d'opter pour les sous-titres afin de pouvoir entendre le jeu et la passion de Benigni."

"Dommage que le DVD ne contienne pas de scènes coupées. Avec Benigni, je pense qu'il serait particulièrement amusant de voir des prises ratées. Absolument un grand film !"

2. Critique des jumelles tout temps Canon 18x50 à stabilisation d'image

Jeff Bezos passe en revue les jumelles Canon le 7 septembre 2000.  Amazon

En septembre 2000, le fondateur d'Amazon a fait part de ses réflexions sur les "meilleures jumelles" qu'il a jamais utilisées.

Il écrit : "Le problème des jumelles de forte puissance est que les humains ne peuvent pas les tenir en équilibre, et cette instabilité rend impossible de vraiment regarder quelque chose sans trépied."

"La stabilisation de l'image de cette paire résout ce problème et permet de maintenir les choses stables. C'est un produit coûteux qui se distingue clairement, et l'un de ces produits que la technologie rend un peu magique."

"Je n'ai que deux petits reproches à formuler : premièrement, pour un produit aussi cher, ils devraient pré-installer la courroie de cou pour vous — ce n'est pas un gros problème, mais ce serait bien pour le client. Deuxièmement, j'aurais aimé que les capuchons d'objectif soient de meilleure qualité et qu'ils puissent être fixés à l'appareil pour éviter de les perdre. Encore une fois, ce n'est pas un gros problème."

"Ce sont sans aucun doute les meilleures jumelles que j'ai jamais utilisées".

Cet avis est le plus populaire, 136 personnes l'ayant jugé "utile".

3. Critique de 'The Proving Ground : The Inside Story of the 1998 Sydney to Hobart Race'

Jeff Bezos critique "The Proving Ground : The Inside Story of the 1998 Sydney to Hobart Race" le 10 juin 2001.  Amazon

Jeff Bezos a fait la critique d'un livre de témoignages sur la façon dont la course Sydney-Hobart de 1998 est devenue l'un des événements de voile les plus désastreux de l'histoire moderne.

La critique se lit comme suit : "Ce livre parle de personnes — un assortiment incroyablement intéressant de personnes déterminées et compétitives plongées dans des circonstances plus difficiles et plus dangereuses que ce à quoi elles s'attendaient."

"Bruce Knecht capture des actes d'héroïsme et de fragilité, mais, faisant preuve d'une étonnante discipline d'écriture, il ne juge jamais ces personnes. Juger ces personnes fortes reviendrait inévitablement à simplifier à l'extrême la réalité du comportement humain face à un stress qui met la vie en danger. La façon dont Knecht s'y prend nous amène, au fil de la lecture, à nous demander comment nous réagirions."

À lire aussi — Cette vidéo de Jeff Bezos en 1997 montre pourquoi il a décidé de lancer Amazon

4. Critique de 'Project Orion : The True Story of the Atomic Spaceship'

Jeff Bezos critique "Project Orion : The True Story of the Atomic Spaceship" le 14 avril 2002.  Amazon

Un livre sur l'étude d'un vaisseau spatial destiné à être propulsé par des explosions de bombes atomiques a séduit le milliardaire qui "rêve" de visiter l'espace.

En avril 2002, il écrit : "Pour ceux d'entre nous qui rêvent de visiter les planètes extérieures, de voir de près les anneaux de Saturne sans l'intermédiaire de télescopes ou de dispositifs à couplage de charge, eh bien, nous devons absolument lire 'Project Orion'."

"En 1958, certaines des personnes les plus intelligentes du monde, dont le célèbre physicien Freeman Dyson (le père de l'auteur), comptaient visiter les planètes extérieures à bord d''Orion', un vaisseau propulsé par une bombe nucléaire, assez grand et puissant pour asseoir ses passagers dans des fauteuils inclinables. Ils prévoyaient de commencer leur grand voyage en 1970. Ce n'était pas de l'optimisme forcené ; ils avaient de solides raisons techniques de croire qu'ils pouvaient y arriver."

"Pour rédiger ce livre, George Dyson a effectué un nombre impressionnant de recherches sur ce projet encore largement confidentiel. Et, peut-être parce qu'il est lié à Orion par son père, l'auteur saisit la forte émotion du projet et de l'équipe. Hautement recommandé."

5. Critique de 'Down and Out in the Magic Kingdom'

Jeff Bezos critique "Down and Out in the Magic Kingdom" le 23 janvier 2003.  Amazon

En 2003, Jeff Bezos s'est extasié devant un livre de science-fiction paru en 2004. Le roman se déroule au 22e siècle, principalement à Disney World.

Après avoir cité Star Trek, le fondateur d'Amazon fait un éloge effusif du livre. Il écrit : "Dans ce livre amusant et rapide, le très talentueux Cory Doctorow explore une économie de la réputation à part entière. À l'aide d'un réseau sophistiqué en temps réel, les gens accumulent et perdent une monnaie de réputation appelée 'whuffie'."

"Les idées sont un terrain de jeu incroyablement riche, et l'auteur ne vous fait pas souffrir à travers des personnages plats ou une prose maladroite pour les atteindre. Au contraire, ce sont des personnages totalement vivants qui évoluent dans un monde profondément imaginé (Disney World, un endroit pour lequel vous pouvez sentir la passion de l'auteur)."

"À la fin, vous connaîtrez suffisamment bien les personnages pour pouvoir juger de l'impact que ce nouveau monde a — ou n'a pas — sur les fondements de la nature humaine."

"Cory Doctorow mérite beaucoup de whuffies pour ce roman. Hautement recommandé".

Bien qu'il ait reçu des éloges de Jeff Bezos, l'auteur Cory Doctorow n'a cessé de critiquer Amazon sur son compte Twitter.

6. Critique du "lait entier à la vitamine D de Tuscan Dairy"

Jeff Bezos critique le "Tuscan Dairy Whole Vitamin D Milk" le 9 août 2006. Amazon Amazon

Après avoir cessé de publier des critiques pendant trois ans, Jeff Bezos est revenu en 2006 pour confesser son amour pour le lait vitaminé.

Il écrit : "J'aime tellement le lait que j'en bois depuis le jour de ma naissance. Je ne pense pas qu'il vienne vraiment de Toscane cependant."

Version originale : Joshua Zitser/Insider

À lire aussi — Voici un aperçu des somptueuses propriétés immobilières de Jeff Bezos aux États-Unis

Découvrir plus d'articles sur :