Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Jeff Bezos est désormais deux fois plus riche que Mark Zuckerberg


Jeff Bezos, PDG d'Amazon. © AP Photo/Lefteris Pitarakis

La fortune de Jeff Bezos a tellement augmenté depuis le début de l'année qu'il est maintenant deux fois plus riche que le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg. Au moment où nous écrivons ces lignes, la fortune du PDG d'Amazon est estimée à 140 milliards de dollars (129 millards d'euros), tandis que celle de Mark Zuckerberg est tout juste inférieure à 70 milliards de dollars (64,5 milliards d'euros), selon le Bloomberg Billionaires Index.

Jeff Bezos est l'un des rares milliardaires à avoir vu sa fortune augmenter depuis le début de la pandémie de Covid-19. Elle a augmenté de 25 milliards de dollars (23 milliards d'euros) depuis le début de cette année, ce qui fait de lui la personne la plus riche du monde, et le place 35 milliards de dollars (32,2 milliards d'euros) devant le deuxième milliardaire le plus riche, Bill Gates. Mark Zuckerberg, cinquième du classement, a vu fortune diminuer de 8,4 milliards de dollars (7,7 milliards d'euros) depuis le début de l'année 2020.

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook. REUTERS/Andreas Gebert

L'augmentation spectaculaire de la richesse de Jeff Bezos est probablement due à l'énorme poussée de la demande dont Amazon a profité — le confinement et les fermetures de magasins ont poussé les gens à faire leurs achats sur internet. Amazon ferait face à une demande comparable à celle des fêtes de fin d'année. Cependant, le géant du commerce a aussi connu des problèmes avec la crise sanitaire. Les travailleurs aux États-Unis et en Europe — notamment en France — ont protesté contre les mesures de sécurité de l'entreprise, jugées inadéquates alors le coronavirus s'est répandu dans ses entrepôts.

En France, une décision de justice a précisé la liste des produits qu'Amazon peut continuer à livrer jusqu'à une évaluation des risques liés à l'épidémie de Covid-19. Cette décision a conduit Amazon à fermer tous ses entrepôts au moins jusqu'au 5 mai. L'entreprise a également été critiquée cette semaine par le sénateur américain Josh Hawley, qui a demandé une enquête pour savoir si la société utilise les données de vendeurs tiers pour donner un avantage déloyal à ses propres articles de marque.

Version originale : Isobel Asher Hamilton/ Business Insider

A lire aussi — La société spatiale de Jeff Bezos ferait pression sur des employés pour effectuer un lancement malgré la crise sanitaire

Découvrir plus d'articles sur :