Jeff Bezos dit qu'il liquide pour 1 Md$ d'actions Amazon chaque année pour financer son entreprise spatiale Blue Origin

Jeff Bezos, fondateur d'Amazon et de Blue Origin. HO/Mike Brown/Space Florida

  • Le patron d'Amazon, Jeff Bezos, utilise un milliard de dollars de ses "gains Amazon" pour financer son entreprise spatiale Blue Origin, a-t-il confié lors d'une interview.
  • L'entrepreneur a une fortune de 127 milliards de dollars et de nombreux projets personnels dans lesquels il peut dépenser cet argent, mais il a dit qu'aucun n'exigeait d'investissement aussi important que Blue Origin, qui a comme ambition d'emmener des civilisations dans l'espace.

Jeff Bezos dépense une petite fraction de sa fortune pour financer Blue Origin, l'entreprise spatiale qu'il a fondée en 2000.

Pour un homme dont la fortune est estimée à 127 milliards de dollars, cette petite fraction revient à 1 milliard de dollars par an qu'il obtient en liquidant des actions Amazon, a dit Bezos à l'occasion de la remise des prix Axel Springer, à Berlin (Allemagne), animée par la rédactrice en chef de Business Insider US, Alyson Shontell.

"La seule manière que je vois de déployer des ressources financières aussi importantes est de convertir les gains Amazon en voyages dans l'espace. Blue Origin coûte assez cher pour pouvoir utiliser cette fortune", a-t-il dit en plaisantant lors d'une interview avec le patron d'Axel Springer, Mathias Döpfner.

Jeff Bezos a dit qu'il comptait continuer à financer l'entreprise chaque année de cette manière, pendant encore longtemps.

Bezos est connu pour avoir de nombreux projets variés. Il est à la tête du géant du e-commerce Amazon, est aussi propriétaire du Washington Post et travaille à la transformation d'une demeure historique à Washington DC en une maison individuelle, pour ne citer que quelques uns de ses projets.

Aucun de ces projets n'est aussi important ou ne coûte l'argent personnel qu'il dépense pour Blue Origin, qu'il qualifie comme "le travail le plus important que je suis en train de faire". 

Hormis son intérêt personnel pour l'espace, Jeff Bezos dit qu'il poursuit le but d'emmener des gens sur une fusée pour voyager dans l'espace lointain, en raison de la peur de ce qui pourrait advenir si nous n'explorons pas la possibilité de vivre sur d'autres planètes. 

"Je ne veux pas que les arrière-petits-enfants de mes arrière-petits-enfants vivent dans une civilisation en état d'inertie", a-t-il dit lors de l'interview. 

Les humains consomment beaucoup d'énergie et cette quantité augmente — quelque chose que Jeff Bezos appelle "la vraie crise énergétique". Il y voit deux options: vivre dans un état d'inactivité pour utiliser le minimum d'énergie possible ou s'étendre dans l'espace. 

"Le système solaire peut facilement subvenir aux besoins de mille milliards de personnes", a-t-il dit. "Et s'il y a mille milliards d'humains, nous pourrions avoir un millier d'Einsteins, un millier de Mozarts et des ressources — à des fins pratiques — illimitées grâce à l'énergie solaire etc."

A court terme, le milliard de dollars annuel qu'il dépense pour Blue Origin devrait permettre de concevoir un véhicule de tourisme spatial, censé être lancé fin 2018 ou début 2019, et un véhicule orbital plus grand, dont le premier vol est programmé pour 2020.

"Je suis très chanceux, car j'ai le sentiment que j'ai une mission à accomplir avec Blue Origin", a-t-il dit.  

Version originale: Prachi Bhardwaj/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Blue Origin de Jeff Bezos réussit le décollage et l'atterrissage de sa fusée lors d'un vol d'essai impeccable

VIDEO: SpaceX va tester sa nouvelle fusée pour la première fois — voici où elle se situe par rapport à ses concurrentes